après avoir boudé cette compétition depuis 2004 j'y suis retourné pour le 53k style libre. Boudé surtout à cause des coûts croissants d'inscription et des services aux skieurs qui se dégradent annuellement.

Disons que le nombre de participants diminue, dans la course du 53 nous étions environ 360, dans le 29k il y en avait 250. On est loin du temps où ces 2 événements attiraient autour de 1000 participants.Est-ce notre hiver tardif qui cause cette baisse? y a-t-il d'autres explications?. La répartition aussi sur 2 jours(classique le samedi) contribue à diminuer le nombre pour la course principale.

Les conditions: neige sèche, température extérieure environ -11, venteux du nord ouest, neige rapeuse et plutôt lente.
Le parcours:beaucoup de longues montées, peu d'endroits pour récupérer,
mes résultats: 213e, 3h47m
mon évaluation: bonne course quoique avec des relâchements vers la mi-parcours et un manque d'énergie à la fin, je me suis fait dépasser par 3 skieurs alors que d'habitude je suis très fort en fin de course.Cependant je considère avoir très bien skié sur le plan technique.

Le lunch: affreux, une galette de dinde hachée sans laitue, ni condiments entre 2 tranches de pain Kaiser, un petit jus, une banane, une petite ration de salade de pâtes.. après avoir dépensé 4000kilocalories....

C,est une course où l'on retrouve beaucoup de connaissances, ce qui nous donne le goût d'y retourner.

andré