Affichage des résultats 1 à 3 sur 3
Like Tree1Likes
  • 1 Post By Rikimiki

Discussion: Mont St-Hilaire: Fermeture définitive des sentiers de ski de fond au Centre de la Na

  1. #1
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 259

    Par défaut Mont St-Hilaire: Fermeture définitive des sentiers de ski de fond au Centre de la Na

    Les sentiers de ski de fond au Mont St-Hilaire sont en voie de disparition, à cause d'une décision égoïste de la direction du Centre de la Nature.
    Depuis très longtemps, ces sentiers font partie du patrimoine de la Montérégie et du Québec, à preuve la quantité phénoménale de randonneurs qui fréquentent le Mont St-Hilaire en toute saison.

    Je vous invite à vous objecter à cette décision malheureuse, en signant la pétition pour garder ouvert le réseau de ski de fond au Centre de la Nature de Mont St-Hilaire.

    Merci à tous, voici le lien:

    https://www.mesopinions.com/petition...d-centre/35158
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

  2. #2
    Kerosene est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mai 2004
    Localisation
    Rigaud
    Messages
    330

    Par défaut

    Je ne suis pas vraiment surpris.
    C'est semblable à ce que j’observe de mon côté.

    En 2017, près d'un grand centre urbain comme Montréal, je croise des groupes de personnes qui profitent de la nature et qui ne veulent rien savoir du partage des réseaux et de la complicité entre les différents usagés. Ils démontrent de l’égoïsme, de la confrontation, de la dualité plutôt que du partage et de la collaboration. Je ne vois presque aucun groupe démontrer de l'ouverture, de la volonté à faire des compromis pour satisfaire le plus de personnes possible. De plus, tous ça se fait sous l’étendard de la préservation des lieux et du milieu, de la sécurité etc..

    Pour le peu de visite que j'y fais, dans les Laurentides, ça semble être un peu mieux, mais c'est une région reconnue pour les loisirs...

  3. #3
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 259

    Par défaut

    Citation Envoyé par Kerosene Voir le message
    Je ne suis pas vraiment surpris.
    C'est semblable à ce que j’observe de mon côté.

    En 2017, près d'un grand centre urbain comme Montréal, je croise des groupes de personnes qui profitent de la nature et qui ne veulent rien savoir du partage des réseaux et de la complicité entre les différents usagés. Ils démontrent de l’égoïsme, de la confrontation, de la dualité plutôt que du partage et de la collaboration. Je ne vois presque aucun groupe démontrer de l'ouverture, de la volonté à faire des compromis pour satisfaire le plus de personnes possible. De plus, tous ça se fait sous l’étendard de la préservation des lieux et du milieu, de la sécurité etc..

    Pour le peu de visite que j'y fais, dans les Laurentides, ça semble être un peu mieux, mais c'est une région reconnue pour les loisirs...
    Le maintien des sentiers de ski de fond dans les Laurentides, et notamment le réseau nordique (sentiers balisés non-tracés mécaniquement) est une bataille de tous les instants depuis au moins 3 décennies.

    - D'abord, le développement résidentiel qui s'est fortement accru un peu partout, engendre des pertes de droits de passage, des sentiers déplacés ou perdus, etc. Certaines municipalités (St-Adèle, St-Agathe) font de l'arbitrage pour aider à conserver les droits de passage et la pérennité des sentiers, notamment lorsqu'il y a vente de propriétés.

    - Ensuite, l'utilisation des sentiers de ski de fond par d'autres usagers (motoneiges, raquettes, randonneurs à pied, et plus récemment les fat bikes).
    Plusieurs associations (Sentier Inter-Centre entre St-Donat et Mont-Tremblant; Réseau Ste-Agathe-sud, St-Adèle, etc) entretiennent des sentiers parallèles pour le ski de fond et pour les autres usagers. Malgré ces travaux, il est encore fréquent de croiser des racquetteurs ou des marcheurs dans nos sentiers de ski de fond, alors qu'ils ont un sentier dédié juste à coté.
    Je me souviens d'un couple en raquettes que je rencontrais dans une descente casse-cou m'avait expliqué leur présence dans la trail de ski de fond, en me disant que la trail de raquettes était trop difficile parce qu'elle n'avait pas été tracée!

    ----------------

    Ceci dit, il y a effectivement plus d'espoir dans les Laurentides, avec le retour à la mode du ski nordique et du ski de haute-route. Plus de skieurs = plus de présence sur les sentiers = plus d'évidence que c'est un sentier de ski.
    Aussi, l'implication de plusieurs villes dynamiques des Laurentides à promouvoir et à entretenir leurs réseaux multi-sports crée un effet d'entrainement certain.

    ------------------

    A Mont St-Hilaire, le Centre de la Nature marche à contre-courant, et il est plus que dommage que la Ville n'assume pas plus de leadership dans ce dossier, soit disant parce que le Centre de la Nature est de "propriété privée"!
    Un gouvernement municipal de moumounes!
    testo likes this.
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •