Mon ami Jack Gauthier vient de publier un bel hommage à Eddy (Jean-Paul) Fortier.(1918-1993), qui a largement contribué à l'élargissement du réseau de ski hors-piste dans les Laurentides au début des années 70, notamment autour de Mont-Roland. Il était l'initiateur des sentiers Elan, Fortier, Bruno, Colline , Sigouin, et la Doncaster etc, qui entrecoupent et rejoignent les vieilles pistes datant des ''ski trains'', Johansen, M.O.C., Whizzard.

Voici donc le texte de Jack Gauthier, que vous pouvez également consulter sur le lien qui suit, avec des photos d'époque et une carte des sentiers de cette époque.


https://www.facebook.com/groups/1549...7348935517952/

Texte de Jack Gauthier
"Eddy arrive à Mont Rolland des Cantons de l'Est en 1945. Se marie avec Cécile Plouffe une jeune native de Mont-Rolland et se lance dans l'aventure de l'hôtellerie. L'Hôtel des Monts.

Eddy s'intéresse largement aux sports de plein air qui rassemblent la communauté. Suite aux service des trains de neige qui sont retirés en 1949 le ski de fond est mis en veilleuse, au détriment du gain en popularité du ski alpin avec remonte-pentes. Heureusement avec le retour aux ''sources'' des années soixante-dix, le ski de fond nordique reçoit un deuxième souffle. Alors en décembre 1972 Eddy trace une première piste reliant le golf de Piedmont à Mont-Rolland. Par la suite Eddy participera à tous les évènements qui consolideront le ski de fond.

En 1975 il participe à la fondation du Club des Monts et rassemble plus de 250 skieurs soulignant l'évènement . A cette époque la première carte de piste de ski de fond de Mont Rolland est publiée (1976). Le réseau comptait 13 pistes allant de 1 à 18 km qui totalisait plus de 100km. On pouvait lire dans le Guide des Laurentides de 1979 '' grâce au travail acharné de Eddy Fortier'' les pistes ont poussées comme des champignons, donc les Pistes Elan, Fortier, Bruno, Colline ,Sigouin, et la Doncaster etc entrecoupent et rejoignent les vieilles pistes datant des ''ski trains'',Johansen, M.O.C., Whizzard; A cette époque les gens de partant de Mont Rolland avaient accès à plus de 1000 km de pistes. entre Shawbridge et Mont Tremblant en passant par Piedmont, Ste Marguerite, Ste Adèle, Val Morin ,Val David, Ste Agathe ,Ivry, St Faustin, Lac Carré.

En 1987 Eddy et d'autres bénévoles organisent la construction d'un relais en bordure de la rivière Doncaster , à cette époque le train St Jérôme Mont Laurier passait encore,les skieurs empruntaient la Whizzard et la Doncaster pour s'y rendre. Ce relais fut baptisé ''Le Relais du Père Eddy''. Malheureusement des vandales ont brûlé deux fois le refuge, le refuge actuel est en béton de ciment !!!

Eddy fut intronisé,à titre posthume ,pour l'ensemble de son oeuvre, au Temple de la Renommée du Ski en 1994,lors d'une soirée au Mont-Gabriel.

Eddy a eu quatre filles qu'on peut voir avec lui de gauche à droite Céline,Michelle,Eddy,son épouse Cécile ,Josée et Christine.

Depuis le temps de notre ami ''Eddy '', la plupart de ses pistes qui lui tenaient tellement à coeur sont devenues soient entrecoupées, soient défendues d'accès, ou simplement barrées et barricadées contre les envahisseurs sur glisse.
La Élan ne rejoint plus le lac des Atacas ni le lac à L'Ours une bonne soupe au Cosa Nostra, La Johansen East ne fait plus le lien entre Piedmont et la rivière Doncaster pour monter plus au nord. La Sigouin ne fait plus le lien entre la MOC et le village. La Bruneau ne fait plus le lien du Mont Durocher à l'encontre de la MOC. La Fortier qui joignait l'Eglise de Mont-Rolland à l'Église de Ste-Hippolyte que j'avais du plaisir à faire avec Luc Baril d'Espresso Sports, est bloquée à trois endroits par des ''étaleurs urbains''. La Doncaster le long de l'ancienne voie Canadian Pacific est bloquée à cause d'un litige. La Colline et la Whizzard ont subis le même sort. Alors pour sortir de Mont-Rolland il reste le Petit Train jusqu'à la Létourneau et ensuite c'est possible encore de monter en hors pistes à Ste Agathe. C'est pas ce qu'Eddy avait rêvé, mais moi je rêve encore de tout ces expéditions de ski que j'ai pu faire à partir de Mont-Rolland grâce à des gens comme lui. Merci Eddy".