Nous avions 2 projets concurrents pour l'an passé (2020):

1.) Japon, Corée du Sud et Taiwan, de mars à oct 2020; Nous avions alors reporté ce projet à 2021 quand nous avons appris que les Jeux Olympiques auraient lieu en même temps que notre traversée du Japon.

2.) Andalousie, Portugal, Gallicie, Pays Basque, ouest de la France; Belgique, Luxembourg, Allemagne, Autriche, Croatie. Nos billets d'avion étaient presque achetés pour le sud de L'Espagne, quand la COVID nous a tous tombé dessus en mars dernier! Voyage annulé, confinement, etc , vous connaissez tous l'histoire ...

En désespoir de cause, nous sommes partis à vélo à la fin mai, pour notre 3e tour complet du Québec, et aussi le nord de l'Ontario.
La carte et nos tracés peuvent être consultés sur ce lien:
http://www.crazyguyonabike.com/doc/NPionQuebecNord2020

------
2021 maintenant !
Nous sommes encore en plein coeur de l'hiver, au milieu de notre saison de ski hors-piste (i.e. en ski de fond nordique, non-tracé mécaniquement). J'ai une trentaine de jours skiés depuis la mi-nobembre, incluant les plus beaux sommets des Laurentides (Kaaikop, Crêtes de Tremblant, Montagnes Noire, Grise, Blanche, etc).
Notre événement annuel depuis 47 ans (La Traversée des Laurentides) a malheureusement été annulé à cause des règles de confinement, mais nous espérons encore pouvoir skier dans les Chics-Chocs vers la mi-mars, si tout va bien.

Coté vélo et cyclotourisme, L'Europe ou l'Asie du sud-est tels que décrits plus haut seraient évidemment des destinations inespérées cette année, quitte à décaler notre voyage de quelques mois.

Une autre option, qui tiendrait davantage compte des limitations de voyages actuelles, pourrait être de traverser le Canada aller-retour (Montréal - Victoria - Terre-Neuve), pour environs 12,000 km comme à nos meilleures années; Le hic est le nord de l'Ontario. Il n'y a pas de vraies alternatives aux routes 17 et 11 au nord du Lac Supérieur, au delà de Sault Ste-Marie; Or ces deux routes sont des calamités à vélos, dangereuses, accotement absent ou insuffisant, gros traffic, circulation rapide et stressante. Nous avons roulé quelques jours sur ces routes à la fin de l'été dernier, en nous rendant vers la Baie Georgienne au départ du Témiscamingue, quelle infamie! En comparaison, bien des routes du Michigan, de l'autre coté de la frontière, sont autremement plus agréables. On verra plus tard si cette alternative sera viable cette année.

Le plan D, celui sans doute le plus réaliste dans le contexte actuel, serait de refaire, pour une 4e fois, un grand tour du Québec, disons entre l2 15 mai et le 15 octobre. Dans cette option, la première étape serait d'identifier sur une carte tous les villages au Québec, au NB, en Nouvelle-Ecosse, IPE et Ontario, où nous ne sommes encore jamais allés à vélo. Ensuite, il s'agirait de construire un itinéraire qui relierait un maximum de ces villages.
Mais en attendant, une petite sortie en ski nous attends cet après-midi du coté de St-Adolphe d'Howard, avec une finale d'une heure ou deux à la noirceur, éclairés par nos frontales