Question à la fois peut-être ridicule, et existentielle. Sur un fixe, si vous aviez à choisir un seul frein, vous conserveriez celui d'en avant ou d'en arrière ?

Je pose la question car je discutais avec un ami l'autre jour, lui aussi adepte de fixie. Le sien est muni du frein arrière seulement, et c'est le contraire sur le mien.

J'ai deux saisons d'expérience en fixie. Personnellement, je ne vois pas l'utilité du frein arrière, dans la mesure où ce sont nos jambes qui font office de freins, non ? Personnellement, en fixe ou en roue libre, on a de toute façon (en tout cas pour moi) toujours le réflexe d'arrêter de pédaler lorsqu'un obstacle survient ou que l'on doit freiner brusquement. Pour moi, la combinaison d'une bonne paire de jambes et du frein avant a toujours bien fait le travail. Mais je pose la question car moi et mon ami étions bien campés sur nos positions. Est-ce moi qui est dans le champ ?

P.S. J'ai oublié de mentionner (car ça change la donne quelque peu je crois) que je roule clipé avec des Simano SPD.