Puisque je n’ai pas pu trouver beaucoup d’expérience de velo-boulo en fixe je me suis dit que je partagerais mon expérience ici.

Pour ceux qui désir la version courte, j’adore. Je n’aimais pas être pris dans le trafic, maintenant j’aime encore moins ça. Quand je suis à l’arrêt sur l’autoroute, je ne fais que penser que je pourrais être en mouvement sur mon vélo sur la piste juste au côté.


J’ai maintenant 38 ans, une femme et 3 enfants. Vous vous imaginé que mes activités physiques étaient plutôt nulles, mon dernier vélo que j’ai procédé remonte à plus de 15 ans et c’était un BMX (Gary Fisher Pure Bender Kick). Même si je me suis toujours considéré en forme malgré tout, il est évident que je me fatigue plus rapidement, j’ai le souffle plus cour et que le temps à fait son travail.

Comme je l’ai mentionné dans un autre post, j’ai donc opté pour un vélo à pignon fixe dans l’usager. Cadre générique, jante en aluminium drc monté sur des moyeux formula à roulement étanche, guidon Deda pista, etc. Rien d'extravagant mais correct … Jusqu’à présent, j’ai changé les tubes, un pneu, acheté des pédales plateforme plus large, et des sangles pour les pédales.

J’habite dans le quartier de La Blanche à Gatineau et je travaille dans le quartier de l’île dans le secteur Hull. Mon trajet consiste à faire la rue Notre-Dame, Jacques-Cartier et finalement les sentiers du Lac Lemay. Un trajet totalisant 18km sur un terrain plutôt plat que je j’emprunte 1 à 3 fois semaine jusqu’à présent.

Avec des vitesses de 42/16, je boucle de trajet en moins de 45 min. Même si ce temps est un peu plus long que le trajet en voiture, il est un excellent investissement pour moi. Je n’ai pas perdu réellement de poids dans les dernier mois mais certainement du tour de taille, même ma fille m’a passé le commentaire récemment. Lors du trajet en vélo, je suis en mesure de me vidé la tête et faire un meilleur détachement entre le boulot et la maison; En auto, j’ai tendance à ruminer si quelque chose qui me plait pas c’est produit. À ça, nous pouvons ajouter les économies reliées à l’utilisation de la voiture, moins de kilomètres est égal moins d’essence et moins d’entretien.

Bref, je ne regrette rien à mon choix, il faut certainement un certain niveau d’engagement personnel pour débuter le vélo-boulot mais vous n’en serai que plus fier. Le pignon fixe n’est pas la machine la plus rapide sur la piste cyclable mais elle est hautement efficace et très plaisante à utiliser. Je regarde maintenant l’option de faire des randonnées sur mon fixe.

Voyez prudent!