Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: Changez-vous souvent de velo?

  1. #1
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Argon18 Platinum
    Localisation
    Ville Saint-Laurent
    Messages
    585

    Cool Changez-vous souvent de velo?

    J'ai fais la gaffe d'aller dans un magasin de velo pour trouver des idees de cadeaux, mais je suis tomber sur des modeles de argon 18 plus haut de gamme que le mien, et je suis tomber en amour.

    Je me demandais si cette maladie est incurable, si vous etes tenter chaque annee ou chaque 2 ans de changer de velo?

    Es-ce qu'un velo de route est une histoire d'amour, a force de suer a coup de millers de km chaque annee, il deviens comme un porte bonheur inseparable

    Sinon qu'elles pieces changez-vous pour vous faire plaisir

    Merci

  2. #2
    Date d'inscription
    mai 2004
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Messages
    1 227

    Par défaut

    J'aimerais bien répondre NON.

    Je suis un perfectionniste. Mon vélo idéal est en général celui que j'ai acheté il y a quelque temps et que j'ai bichonné graduellement : des développements à mon goût, un meilleur porte-bagages, une potence un tout petit peu plus courte, un meilleur éclairage, de la guidoline plus confortable...

    J'avais d'ailleurs un Vélo Sport Alpin 1980 qui me convenait presque parfaitement jusqu'à ce que je commence à tirer ma fille de trois ou quatre ans. J'ai cherché à gauche et à droite comment je pouvais réussir à modifier ce vélo pour obtenir de plus petits développements, et ce n'est que devant le coût élevé de l'opération (rien n'était compatible) que je me suis résigné à acheter un nouveau vélo.

    En plus de ce vélo (pour la ville et l'hiver), j'ai maintenant un vélo moderne de cyclotourisme (Trek 520) et un tandem (à cause des enfants). Ces deux vélos ont été adaptés à mon goût. Mais à chaque fois que j'ai changé de vélo, il m'a fallu environ 3 mois pour le rendre parfaitement à ma pointure.

    Une petite anecdote à ce sujet. Lors d'un voyage cyclotouriste à l'été 2002, je frappe une succession d'ondulations et de nids-de-poule comme on les connaît si bien au Québec. Je plie les coudes légèrement et passe sur cette mauvaise région presque sans m'en rendre compte. Ce n'est qu'après coup que j'ai réalisé que j'avais enfin trouvé comment ne faire qu'un avec ce vélo. Ah oui ! petit détail : cela faisait 18 mois et quelque 7500 km que je roulais avec ce vélo...

    Bref, je ne suis pas un « changeux » !

  3. #3
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Louis Garneau Sonix 6.5 SL
    Localisation
    boucherville
    Messages
    127

    Par défaut

    Pour moi un vélo est un vélo. J'ai besoin de tomber en amour avec en le voyant et qu'il soit dans mon budget. Je ne pense pas que le fait de me payer la bombe de 7000$ fasse de moi un meilleur cycliste peut-être un peu moins fatigué à la fin de ma run et encore. De plus comme le dis Michel Gagnon on mets parfois tellement de temps à être vraiment confortable sur un vélo. Il faut se laisser le temps de l'apprécié.

  4. #4
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    8 333

    Par défaut

    j'avais acheté un mikado cyclotoureur en 1979. et je viens de changer pour un kona jake-the-snake en 2004. ça m'avait pris 25 ans pour changer de vélo. comme disait bernard, si la tendance se maintient, en 100 ans j'aurais changé 4 vélos. t'sais, on peut vivre au-delà d'un centenaire si on pratiquerait du vélo aussi souvent que possible. une bouteille de flex-o-flex 1500mg avec chondrain sur le 2e porte-bouteille à côté d'une autre remplie de gatorade, ça pédale en titi même en âge vénérable
    Dernière modification par tilley ; 18/12/2004 à 20h32.

  5. #5
    Date d'inscription
    novembre 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Argon18 Platinum
    Localisation
    Ville Saint-Laurent
    Messages
    585

    Par défaut

    De plus comme le dis Michel Gagnon on mets parfois tellement de temps à être vraiment confortable sur un vélo. Il faut se laisser le temps de l'apprécié.
    Réponse avec citation
    j'avoue que cette phrase est pleine de bon sens.

    je changeais plusieurs fois par annee le setup de mon ancien bike de descente (potence plus courte etc) pour etre plus a l'aise et efficace.

    mais mon velo de route, je suis bien dessus a tout point de vue, donc je me demandais bien quoi changer dessus, a part les roues, je ne sais pas trop.

  6. #6
    Date d'inscription
    mai 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Ça dépend des jours
    Localisation
    Montréal
    Messages
    706

    Par défaut Chnagement de vélo

    Hello,

    Je ne reprendrai pas la citation de Michel, mais effectivement au temps que ça prend être totalement à l'aise, ça coupe un peu l'envie de changer.

    Remarquez que si j'en avais les moyens, je changerais probablement mon vélo haut de gamme aux deux ans. Juste pour le trip de magaziner le vélo, de faire des essais, etc. Ça c'est de la compensation et c'est hautement psychologique

    Les choses étant ce qu'elles sont, je pense que je vais finir mes jours avec mes 3 bécanes actuelles, qui correspondent en plein à mes capacités et à ce que j'en fait.

    En fait, c'est un peu comme une bagnole. Si tu as les moyens, tu changes souvent sinon, tu vis avec ce que tu as parce ça fait le boulot.


    JC

  7. #7
    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    8 333

    Par défaut

    C'est ça la beauté de la vie, dans le domaine de vélo ou autre. Il ya de personnes raisonnables qui "retiennent" sagement les acheteurs compulsifs qui volontairement font tourner la roue de la consommation qui fait, à son tour, tourner l'économie en général. ça prend des joueurs des 2 bords de la sagesse pour maintenir l'équilibre économique de la société.
    Dernière modification par tilley ; 19/12/2004 à 20h00.

  8. #8
    Date d'inscription
    avril 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Marinoni (Piste - Route - CLM)
    Localisation
    Ile des Soeurs
    Messages
    4 808

    Par défaut Changer de velo

    Voici avec quoi je roule depuis 1978. Un Marinoni ROUGE et BLANC que vous pouvez voir dans la section Galerie Image. Cet animal a plus de 150,000 km et me sert toujours. Une peinture fraiche en 2004 et des nouvelles roues AMBROSIO 24 rayons la même année. Une chose certaine, ca prend + qu'une journée pour apprendre a aimer sa petite reine.
    Dernière modification par Andy Lamarre ; 22/12/2004 à 11h42.

  9. #9
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    170

    Par défaut Le vélo fait pas le cycliste...

    Quand je roule à vélo, je regarde devant moi, pas dessous. Quand c'est confortable sur nos routes toutes croches, nerveux quand on écrase les pédales, précis quand il faut se faufiler qqe part, la couleur du cadre, la marque des roues, le stylisme du groupe, etc., ça n'a pas beaucoup d'importance. Une fois qu'on a un bon vélo, adapté à notre physique, en bonne condition, mieux vaut tenter de l'améliorer que de le flusher pour recommencer à zéro.

  10. #10
    Date d'inscription
    juillet 2004
    Type de vélo
    Montagne
    Marque de vélo
    Intense Tracer VP
    Localisation
    Montreal
    Messages
    546

    Par défaut

    Ben facons de voir... Mais depuis 1998 je suis rendu a mon 14e vélo... faut dire que d'avoir un velo de descente, un de XC et un de route en fait pour beaucoup...

    Par contre cette année je garde mon Jake The Snake, le velo est trop parfait... Et comme je ne fais plus de descente, je remplace le couteux velo par un petit velo de street...

    J'ai fait le compte dernierement et c'est assez épeurant!

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •