Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: Pilule de sel

  1. #1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Marque de vélo
    Cannondale six13
    Messages
    237

    Par défaut Pilule de sel

    Quelqu'un peut m'éclairer un peu là dessus ? On trouve ça où ? Lors d'un IM, est-ce que vous en prenez de facto, ou seulement au besoin ? Ou bien quand on en ressent le besoin il est trop tard ? Merci

  2. #2
    Date d'inscription
    octobre 2013
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Felt AR 5 /TT MadeInChina /Qbikes
    Localisation
    Montréal
    Messages
    742

    Par défaut

    ce genre de capsule est très utilisé pour la course à pied, tu en trouvera dans les magasins de course à pied, coin du courreur, running room, etc... il faut tester sur tes sorties longues (mais effectivement si tu en ressends le besoin c'est que tu aurais du prendre la pastille avant).

    Donc il faut se connaitre, suivant ton rythme, la chaleure, l'humidité, savoir combien tu perds d'eau, de sueur / heure pour savoir tous les combien tu dois prendre une pastille.

    dans le magasin ils vont peut etre pouvoir t'aider, mais si tu tombes sur un vendeur qui court que des 5km, c'est pas l'ideal. Par grosse chaleur je dirai (au pif pour moi) une capsule tous les 10-15km... donc 3 capsules sur Marathon, et 4 sur IM... mais rien de précis dans mes estimations.

  3. #3
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 413

    Par défaut

    Citation Envoyé par Geronymo Voir le message
    Quelqu'un peut m'éclairer un peu là dessus ? On trouve ça où ? Lors d'un IM, est-ce que vous en prenez de facto, ou seulement au besoin ? Ou bien quand on en ressent le besoin il est trop tard ? Merci
    Le problème des capsules de sel est qu'elles requièrent beaucoup d'eau qui contient déjà assez de minéraux dans la vie de tous les jours.

    Une des choses importantes à conserver à l'esprit est l'osmose, phénomène de passage de liquides à travers une paroi en fonction d'un différentiel de concentration de minéraux.

    Voici une image pour mieux illustrer:

    solution-saline.gif

    Tu peux imaginer la paroi du centre comme étant celle de l'intestin. À gauche, du liquide pu concentré en minéraux, et à droite, du liquide plus concentré. Le transfert de liquide est automatique entre le milieu moins concentré vers celui très concentré.

    En prenant un comprimé de sel, ou même un gel, sans eau, la concentration en minéraux augmente notablement dans l'intestin au détriment de la concentration hors de l'intestin. Alors, l'eau du corps est transférée vers le milieu le plus concentré, diminuant la quantité d'eau dans le corps, notamment le sang, les organes et augmentant ainsi la concentration de minéraux hors du bol alimentaire...

    Les comprimés de sel ne devraient donc être utilisée qu'avec parcimonie, en conditions très particulières, lesquelles n'incluent pas les compétitions de type triathlon ou même de longue distance (et encore moins de moindre distance) à moins de boire une quantité d'eau adéquate. Or, les recherches démontrent que les chances de mourir de déshydratation en compétition sont bien moindre que par hyponatrémie.

    Inversement, boire trop d'eau implique une diminution de la concentration dans le milieu intestinal, ce qui représente un avantage puisqu'on alimente (hydrate) le corps en eau. La limite extrême d'une grande quantité d'eau conduit à l'hyponatrémie, soit une dilution du sodium (hype-Na-trémie, soit "sous-quantité de sodium"). Cette eau va habituellement au cerveau, lequel est comprimé sous la pression et peut conduire à la mort.

    La recommandation réaliste est, dans les conditions actuelles de grande chaleur (25-35 Celsius) est de boire raisonnablement, et en cours d'épreuve, utiliser un gel avec 200-300ml d'eau. Le gatorade (peu importe la sorte) ne comporte pas assez de minéraux ou de carbohydrates pour avoir un effet significatif sur l'hydratation, sauf en prenant un gel et du gatorade. Encore là, la quantité de liquide devrait rester raisonnable.

    Selon tes plans d'activités, je vais supposer que tes balades en vélo se limitent à 50 - 100 km à la fois à une vitesse de 25-30km/h en moyenne sur la distance, avec un parcours plus ou moins vallonné. De l'eau claire et quelques barres nutritives risquent d'être suffisantes. À moins que tu ne sois un athlète professionnel? Dans ce cas, je te réfère à ton coach qui saura t'orienter vers les bons comportements d'hydratation/alimentation.

    Si tu prends des capsules de "sel", à la sudation, tu verras des taches blanches sur tes vêtements; cela veux dire que tu en as pris beaucoup trop. Autre indice; l'urine témoigne du degré d'hydratation. Plus elle est pâle (sans être translucide) mieux c'est. Si jaune foncé; boire. Mais un petit jaune pâli est tout à fait dans la norme et désirable (selon la couleur du jet, et non de la couleur de l'eau du bol, lequel contient une quantité qui varie selon la cuvette utilisée).

    À cela s'ajoute la notion de la soif: nous avons un indicateur inné du besoin de boire, mais pas de l'excès de consommation. Idéalement, on devrait savoir reconnaître les premiers signes de soif et étancher cette dernière légèrement, sans trop boire du coup (accentuant ainsi les risques d'hyponatrémie due à une décroissance rapide de la concentration en minéraux dans l'estomac, donc ne pas caler la bouteille, jamais). Idéalement, on devrait boire quelques gorgées normales à la fois afin de laisser du temps au corps de l'absorber convenablement.

    J'espère que cela t'aidera.

  4. #4
    Date d'inscription
    mars 2005
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cannondale EVO Hi-Mod; S-Works Tarmac; S-Works ShivTT; Cannondale CAAD8; Oryx Équipe 2000
    Localisation
    Boucherville
    Messages
    7 387

    Par défaut Pilule de sel

    Je transpire beaucoup lors de mes courses.
    Généralement, je rajoute 1 capsule de Sel par bidon d'eau/liquide.
    A date, ça m'a permis d'éviter les crampes, sauf lors de mon dernier IM 70.3 où j'avais oublié de boire correctement lors de la partie velo (il pleuvait un peu).
    A oui, je bois 1 bidon de 750 ml par heure et je dois en transpirer 2 litres ...

  5. #5
    Date d'inscription
    mars 2015
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Look, Marinoni, Specialized, Trek, RockyMountain,
    Localisation
    Montreal, Prevost
    Messages
    1 437

    Par défaut je crois que

    Muhammed Ali était connu pour consommer des vitamines comme des smarties.
    Quand j ai fait les 2 premiers marathons de Montréal c était a peu pres les seules dépendances a la mode.
    Mon temps a été environ 4H10 avec de l eau gratuite aux nombreuses stations de ravitaillement.
    Il y a un certain impact psychologique, je n y croyais pas et j etais correct sans.
    Je suis d accord sur le point que les risques de debalancement sont probablement supérieurs aux benefices.
    C est un peu comme dire a ton corps je te trust pas ca fait que je vais faire la job a ta place.
    Les chiens ne transpirent pas et ca ne les tue pas.
    Un boxeur boit peu pour des raisons évidentes et fait 12 rounds, perd environ 6 lbs tout comme un marathonien perd environ 6 lbs en 2 a 5 heures.
    Je crois avoir perdu 6 lbs et mon seul probleme fut lors du premier et c était une cheville enflee et douloureuse.
    Si tes competions depasse les 5 heures demande a des pros mais moi je pédalerais 8 heures sans meme penser a en prendre une parce que mon corps ben jle trust.
    Aucune etude serieuse ne prouve que les bienfaits des vitamines sont supérieurs aux méfaits.

    Ce a quoi je crois est a velo je peut transporter du liquide plus facilement qu en courant 42Kms et ajouter quelque gouttes de jus de citrons dans mes bidons mais je pars souvent sans bouteille et meme avec c est généralement H2O. Je ferais également tremper 2-4 dattes 1 heure avant mon depart dans l eau de mon bidon on appelle ca activer l eau.
    Consommer de l eau d une riviere/ruisseau c est plus sain parce qu elle est vivante ajouter un petit peu de citron ou fruit ca ravive l eau dormante.
    Plus on est en forme plus grande est notre capacite d adaptation alors si tu peux te pousser 4 a 8 heures ton corps est adapte a le faire sinon l espece humaine elle serait disparue.
    Ya pas eu 1 universite puis des scientifiques puis des humains pour recevoir des connaissances a ce que je sache. Mon corps s est construit, il se connait.

  6. #6
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 413

    Smile

    Citation Envoyé par ORIGNAL Voir le message
    Je transpire beaucoup lors de mes courses.
    Généralement, je rajoute 1 capsule de Sel par bidon d'eau/liquide.
    A date, ça m'a permis d'éviter les crampes, sauf lors de mon dernier IM 70.3 où j'avais oublié de boire correctement lors de la partie velo (il pleuvait un peu).
    A oui, je bois 1 bidon de 750 ml par heure et je dois en transpirer 2 litres ...
    Tu es aussi le genre d'athlète qui casse ses vélos en 2 coups de pédales...

    ;o)

  7. #7
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 413

    Par défaut

    Citation Envoyé par happy Voir le message
    Muhammed Ali était connu pour consommer des vitamines comme des smarties.
    Quand j ai fait les 2 premiers marathons de Montréal c était a peu pres les seules dépendances a la mode.
    Mon temps a été environ 4H10 avec de l eau gratuite aux nombreuses stations de ravitaillement.
    Il y a un certain impact psychologique, je n y croyais pas et j etais correct sans.
    Je suis d accord sur le point que les risques de debalancement sont probablement supérieurs aux benefices.
    C est un peu comme dire a ton corps je te trust pas ca fait que je vais faire la job a ta place.
    Les chiens ne transpirent pas et ca ne les tue pas.
    Un boxeur boit peu pour des raisons évidentes et fait 12 rounds, perd environ 6 lbs tout comme un marathonien perd environ 6 lbs en 2 a 5 heures.
    Je crois avoir perdu 6 lbs et mon seul probleme fut lors du premier et c était une cheville enflee et douloureuse.
    Si tes competions depasse les 5 heures demande a des pros mais moi je pédalerais 8 heures sans meme penser a en prendre une parce que mon corps ben jle trust.
    Aucune etude serieuse ne prouve que les bienfaits des vitamines sont supérieurs aux méfaits.

    Ce a quoi je crois est a velo je peut transporter du liquide plus facilement qu en courant 42Kms et ajouter quelque gouttes de jus de citrons dans mes bidons mais je pars souvent sans bouteille et meme avec c est généralement H2O. Je ferais également tremper 2-4 dattes 1 heure avant mon depart dans l eau de mon bidon on appelle ca activer l eau.
    Consommer de l eau d une riviere/ruisseau c est plus sain parce qu elle est vivante ajouter un petit peu de citron ou fruit ca ravive l eau dormante.
    Plus on est en forme plus grande est notre capacite d adaptation alors si tu peux te pousser 4 a 8 heures ton corps est adapte a le faire sinon l espece humaine elle serait disparue.
    Ya pas eu 1 universite puis des scientifiques puis des humains pour recevoir des connaissances a ce que je sache. Mon corps s est construit, il se connait.
    Les chiens transpirent par la langue; lorsqu'ils halètent, c'est en partie pour refroidir le sang via la langue qui agit alors comme échangeur thermique.

    "Activer" l'eau c'est une autre façon de la sucrer en y trempant une datte. La dépense énergégétique sur un marathon de 2:10 n'est pas la même que sur 6:00 heures. D'autre part, tu peux perdre jusqu'à 10% de ton poids en eau avant de crier l'alarme; les marathoniens les plus performants finissent tous déshydratés.

  8. #8
    Date d'inscription
    mars 2005
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cannondale EVO Hi-Mod; S-Works Tarmac; S-Works ShivTT; Cannondale CAAD8; Oryx Équipe 2000
    Localisation
    Boucherville
    Messages
    7 387

    Par défaut

    Je perds aussi 5-6 lbs lors d'un marathon et ce, tout en buvant environ 1,5 litre d'eau et gatorade. J'ose même pas imaginer essayer de courir sans boire. Je risque de marcher un bon bout en me demandant où je suis ...

  9. #9
    Date d'inscription
    mars 2015
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Look, Marinoni, Specialized, Trek, RockyMountain,
    Localisation
    Montreal, Prevost
    Messages
    1 437

    Par défaut

    en marathons je ne mesurais pas et a l entrainement pour 90 min je faisais a sec mais les jours tres chauds j en prenais dans un parc.
    Il y a aussi une question d alimentation. Il y a 2 jours c était chaud et j ai pedaler de 9H15 a midi trente en buvant 1 tasse meme si j en avais 3 mais je ne poussais pas vraiment.
    M arroser pour me rafraichir et etre peu vetu pour laisser ma chaleur s evacuer je le fais d instinct.
    C est ca l avantage de l entrainement on decouvre ce qui nous convient de facon progressive.

  10. #10
    Date d'inscription
    septembre 2012
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Specialized Transition Expert 2009
    Localisation
    Laval
    Messages
    223

    Par défaut

    Citation Envoyé par Felizecat Voir le message
    Les chiens transpirent par la langue; lorsqu'ils halètent, c'est en partie pour refroidir le sang via la langue qui agit alors comme échangeur thermique.

    "Activer" l'eau c'est une autre façon de la sucrer en y trempant une datte. La dépense énergégétique sur un marathon de 2:10 n'est pas la même que sur 6:00 heures. D'autre part, tu peux perdre jusqu'à 10% de ton poids en eau avant de crier l'alarme; les marathoniens les plus performants finissent tous déshydratés.
    Les chiens ne transpirent pas, ni aucun autre animal d'ailleurs. Ils se refroidissent (évacuent la chaleur) de différentes façons.

    Nous (je me considère comme humain ) sommes les seuls animaux à transpirer.

    Cela est une caractéristique qui fait que nous sommes toujours sur cette planète!

    "L'homme va transpirer par la peau (sa surface représente 1.7 m2 pour un homme de 1.70 m et 70 kg) en dissipant son excédant de chaleur au contact de l'air alors que les autres animaux ne peuvent dissiper leur chaleur corporelle que par la langue, le museau ou les oreilles. Aussi puissant ou rapide soit-il l'animal pris en chasse va s'épuiser et finir par s'immobiliser sous le coup de la chaleur. Ainsi encore aujourd'hui, les Bushmen peuvent chasser des proies agiles en courant quatre heures si nécessaire. C'est un avantage précieux quand la survie se conjuge au quotidien."

    http://www.astrosurf.com/luxorion/bi...nir-homme5.htm

    --

    Pour ce qui est des pilules de sel, moi j'en utilise toujours lors des longues sorties, jamais eu de problème, et je sue énormément.
    Dernière modification par MattSBK ; 16/07/2015 à 14h54.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •