Page 6 sur 8 PremièrePremière ... 4 5 6 7 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 51 à 60 sur 77

Discussion: Débuts en course à pied : Douleurs , douleurs !!

  1. #51
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Marque de vélo
    Norco CRR SL patché, FM-058 CX
    Localisation
    LA rivière
    Messages
    2 286

    Par défaut

    Un genre de Gringos du "shoeclack" .

    Ben trop ambitieux comme quête ...
    Pis au rythme ou faut s'adapter, je vais être à ma retraite juste à temps pour franchir un 15 km ... (au moins j'aurai enfin les airloosse...ben, je m'imagine ça maintenant là... ) .

    Louis

  2. #52
    Date d'inscription
    août 2010
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Bevato BVR-083
    Localisation
    Lac St-Jean, Sud Pôle Nord
    Messages
    6 076

    Par défaut

    J'ai du traiter une cliente avec des problèmes ITB mais douleur au-dessus du tibia puis un autre avec une périostite tibiale. Après évaluation de la méthode de course..... ouch! Alors j'ai envoyé ceci:

  3. #53
    Date d'inscription
    août 2010
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Bevato BVR-083
    Localisation
    Lac St-Jean, Sud Pôle Nord
    Messages
    6 076

    Par défaut

    Puis ceci:

  4. #54
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 420

    Par défaut

    C'est bien ce dernier vidéo, mais le mouvement décrit sur la droite m'apparait à peine meilleur qu'à gauche.

    D'une part, à droite, l'oscillation verticale me parait encore très importante (perte d'énergie dans la verticale qui pourrait être récupérée dans l'horizontale) et d'autre part, le pied me semble atterrir trop loin vers l'avant, et s'étirer trop vers l'arrière. C,est mieux que le mouvement de la gauche, ça c'est sûr.

    Bien sûr, je ne suis pas entraîneur, physiologiste du sport ou kinésithérapeute, alors mon avis ne vaut probablement pas grand chose.

    Ce que je lis en ce moment est que plusieurs idées reçues doivent être revues.

    Par exemple; la fréquence de course de 180 pas minute comme un idéal qui ferait que le pied reste juste assez longtemps au sol pour optimiser la foulée. Statistiquement, le chiffre parait bien, mais ne peut être appliqué comme un standard universel pour tous.

    Autre exemple; on dit que le pied doit nécessairement toucher par le bout. Quand je regarde les marathoniens, comme Kimetto, je n'en suis pas si sûr:



    Vous remarquerez sa technique ou le pied gauche tend à atterrir sur le plat, alors que le droit semble en supination. Vrai; cela se passe dans le dernier kilomètre. Un gars peut fatiguer à se concentrer sur la technique pendant 2 heures...

    ;o)

  5. #55
    Date d'inscription
    juin 2011
    Marque de vélo
    Specialized Tarmac
    Localisation
    Mtl
    Messages
    1 627

    Par défaut

    19030-f2bf70-23563678.jpg

    ça c'est Amor Dehbi qui a gagné le 10k au Parc LaFontaine à Montréal le weekend dernier en quelque chose comme 32 minutes ... on remarque comment il pose le pied doucement en attaquant avec le devant des orteils. C'est très important d'amortir avec le milieu du pied

    En passant, autre sujet, mais il y a un rapport au niveau des idées reçues, Sebastian Kienle, l'uberbiker champion à Kona (Ironman) cette année course et s'ENTRAÎNE à vélo sans powermetre .... ok ça n'a pas de rapport

  6. #56
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Marque de vélo
    Norco CRR SL patché, FM-058 CX
    Localisation
    LA rivière
    Messages
    2 286

    Par défaut

    En plus de ça, il court les yeux fermés.

    La science dit que l'homme est fait pour avoir les yeux fermés, que c'est naturel. Il a d'ailleurs les yeux fermés plusieurs dizaines d'heures par semaine.
    Donc, on devrait oublier ces idées reçues sur les habitudes d'avoir les yeux ouverts et écouter la science...

    Louis

  7. #57
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    cannondale et marinoni
    Messages
    37

    Par défaut

    Haha!
    Je chronomètre mes sorties de vélo avec la cloche analogique sur mon four à gaz !

  8. #58
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    cannondale et marinoni
    Messages
    37

    Par défaut

    Et un peu plus sur le sujet, après deux "stress fractures" j'ai lu tout ce que je pouvait sur la foulée. On a déjà mentionné les lignes majeures, la difficulté reste à tout incorporer.

    Je trouvais que garder une fréquence dans le range de 170-180 était la façon plus facile à garder le focus. Comme quelqu'un a déjà dit, le reste se fait naturellement, donc une foulée plus courte, aterrissage plus dans l'axe de la masse corporelle, un "push off" plus vigoureux.

    Aussi, ça aidait énormement de garder en tête que le plus lentement que je courais, le plus difficile c'était de maintenir la 180 pas par minute.

    Louisn, si tu es vraiment vraiment motivé à courir pendant tes 6 semaines de repos, courir dans une piscine est excellente option. c'est plus plat que rouler sur des rollers, mais au moins tu cours.

    Bonne récupération!

  9. #59
    Date d'inscription
    septembre 2014
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    cannondale et marinoni
    Messages
    37

    Par défaut

    triple post!

    aussi, changer sa façon d'atterisage peut mener a d'autres blessures et ce n'est pas nécessaire. la plupart de coureurs, elites inclut, attérisse vers le talon.

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17685722

    C'est plus important où et avec quel impact on touche le sol. Pensez 180 et un minimum de son sur contact.

  10. #60
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    4 704

    Par défaut

    Citation Envoyé par mudfisher Voir le message
    triple post!

    aussi, changer sa façon d'atterisage peut mener a d'autres blessures et ce n'est pas nécessaire. la plupart de coureurs, elites inclut, attérisse vers le talon.

    Foot strike patterns of runners at the 1... [J Strength Cond Res. 2007] - PubMed - NCBI

    C'est plus important où et avec quel impact on touche le sol. Pensez 180 et un minimum de son sur contact.
    J'avais déjà lu le résumé de l'article d'Hasegawa, pour mieux comprendre la critique publiée ici: Running technique: The Footstrike | The Science of Sport . Ce que j'en ai retenu et appliqué (du moins à l’intérieur de mes capacités limitées ) est ce paragraphe: If there is one thing you change in your running, don’t focus on your footstrike, but rather on WHERE your feet land relative to your body. Because if you are over-reaching and throwing your foot out in front of you, that’s a problem, but what happens when the rubber meets the road is less relevant!

    Les deux autres choses qui m'ont permis de m'améliorer (un peu) ont été la cadence et la respiration. Mes deux dernières courses, un 5 et un 10k l'ont été à une cadence moyenne de 186. Récemment, pour la respiration, en mode course, je suis passé à 2:1, i.e. inspirer sur 2 pas expirer au 3e; en mode jogging c'est 3:2. Ce dernier changement m'a permis d'établir des records personnels à mes deux dernières courses .

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •