Page 3 sur 8 PremièrePremière 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 77

Discussion: Débuts en course à pied : Douleurs , douleurs !!

  1. #21
    Date d'inscription
    avril 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Guru Flite, Specialized Venge Pro
    Localisation
    Sainte-Catherine
    Messages
    564

    Par défaut

    Si je peux me permettre de raconter ma petite expérience de course à moi aussi.

    Quand j'étais à l'école, je courrais quand même beaucoup, surtout du tapis roulant, mais dehors aussi. Je n'ai jamais regardé la distance ni la vitesse. Jamais eu de problème nul part.
    Quand j'ai commencé à travailler, j'avais plus de temps, donc je courrais plus. Et une périostite est apparue au deux jambes. J'ai lu et réalisé que j'attaquais du talon.
    Changé de technique, changé aussi de soulier (minimaliste)
    Ça allait très bien. Je courrais de plus en plus et oups, fascite plantaire. J'ai vu un phisio qui m'a aidé à la guérir.

    Mais depuis ce temps, je n'arrive pas à courrir beaucoup. On me dit d'y aller progressivement, ce que j'ai fait. Je me suis retenu tout l'été. Au début je faisais 1 min course, 1 min marche ....
    Après, augmentation du volume de 10% / semaine.
    J'arrive à la fin de l'été et j'hésite toujours à courir 10km car je sens la fascite proche.
    Ça fait 2 étés que ça dure

    Tout ça pour dire que quand tu sais que tu as la forme pour courir 10 km et + et que ton corps te dis non, c'est facile de dire qu'on est pas fait pour courir.
    Il faut vraiment être patient et c'est difficile pour progresser. Surtout quand tu t'analyse, que tu prend les bonnes techniques et que tu n'y arrives pas, et tu vois plein de monde courir tout croche et eux n'ont pas de problème.

    Je ne veux pas abandonné la course car c'est facile. C'est à dire que la préparation pour aller courir est beaucoup plus courte qu'en vélo. 1 heure de course et je suis super satisfait. 1h de vélo et je reste sur ma faim.

    Mais j'ai abandonné l'idée de vraiment progresser et de participer à des événements.

  2. #22
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Marque de vélo
    Norco CRR SL patché, FM-058 CX
    Localisation
    LA rivière
    Messages
    2 286

    Par défaut

    Parlant de tapis roulant: Des pour, des contre ? ....Je me laisse facilement décourager par les conditions extérieures.
    En revanche, je n'ai aucun problème à faire le hamster sur un home trainer. Le tapis, ça serait nouveau par contre. J'en ai un, mais au départ c'était pas pour mes besoins...

    Parlant techniquement bien sur.

    Louis
    Dernière modification par louisn ; 14/10/2014 à 18h24.

  3. #23
    Date d'inscription
    juillet 2006
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    MARINONI VR2
    Localisation
    Deux-Montagnes
    Messages
    17

    Par défaut

    Citation Envoyé par louisn Voir le message
    Parlant de tapis roulant: Des pour, des contre ? ....Je me laisse facilement décourager par les conditions extérieures.
    En revanche, je n'ai aucun problème à faire le hamster sur un home trainer. Le tapis, ça serait nouveau par contre. J'en ai un, mais au départ c'était pas pour mes besoins...

    Parlant techniquement bien sur.

    Louis
    Je viens de commencer mon entraînement de course sur tapis roulant car c'est moins difficile pour mon genou (rupture d'un ligament croisé). On bénéficie d'un effet suspension sur le tapis de plus, on a moins d'efforts à faire pour se propulser vers l'avant. Le tapis est parfait pour moi car il me permet de préparer ma transition vers la course à l'extérieur qui sera beaucoup plus dure sur les articulations.

  4. #24
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 413

    Par défaut

    Je cours dehors, asphalte, gazon, béton, pierre et terre meuble.

    Je déteste courir en dedans sur un tapis; c'est mou, et c'est renfermé. Il me faut de l'air frais.

    Je cours entre 30 et -30, pluie, vent, canicule, tempête de neige; c'est toujours une occasion pour avoir du plaisir à courir et je n'ai que du plaisir!

  5. #25
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Marque de vélo
    Norco CRR SL patché, FM-058 CX
    Localisation
    LA rivière
    Messages
    2 286

    Par défaut

    J'ai du mal à saisir la faisabilité de tous ces éléments mis ensemble...

    - Courir le moins vite possible.
    - Ne pas atterrir avec l'angle de la jambe avant la verticale.
    - Poser le pied sur la plante ou le devant.
    - garder les hanches à la même hauteur.

    Louis

    P.S. R.V. avec mon physio. Arrêt de course, bobo au genou. Plutôt au tibia. Ça sent la fracture de stress...
    Dernière modification par louisn ; 14/10/2014 à 22h37.

  6. #26
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 413

    Par défaut Débuts en course à pied : Douleurs , douleurs !!

    C'est pour ça qu'on te dit de te trouver un coach... ;o)

    Je te souhaite un prompt rétablissement, et vas chercher "Courir Mieux". Un $40 bien investi. Si courir t'intéresses vraiment.

  7. #27
    Date d'inscription
    avril 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Guru Flite, Specialized Venge Pro
    Localisation
    Sainte-Catherine
    Messages
    564

    Par défaut

    Il y a aussi le site www.lacliniqueducoureur.ca qui est plein d'info et de liens vers d'autres site.

  8. #28
    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    4 704

    Par défaut

    Je vous lis et ça ressemble à ce qu’on fait subir à nos enfants : vers l’âge de 4 ans, on les assoit sur un vélo et on leur demande d’apprendre, entre autres et en même temps, à :
    • Tenir en équilibre sur deux roues
    • Pédaler
    • Freiner
    • Tourner

    C’est trop et c’est bruler les étapes. Les enfants qui débutent sur des vélos d’équilibre, sans pédales, progressent beaucoup plus rapidement et, surtout, ont beaucoup plus de plaisir à apprendre.

    Même chose pour la course à pied, c’est une étape à la fois et la première c’est d’habituer – très graduellement - son corps à la course. J’insiste sur graduellement : la très grande majorité des coureurs débutants que j’ai connus qui n’ont pas voulu y aller progressivement se sont blessés et aucun d’eux n’a depuis recommencé à courir.

    De ce que j’ai pu observer, ce qui fonctionne le mieux c’est l’alternance marche/course sur 30 minutes avec plus de marche que de course au début et où la course augmente lentement en remplaçant la marche. Par exemple, semaine 1 : 10 fois 2 minutes marche et 1 minute course; semaine 2 : 10 fois 1min30sec marche et 1min30sec course, etc. Il en pleut des exemples sur le net, faut juste en prendre un étalé sur un minimum de deux, même trois mois.

    Autre chose, il faut laisser de côté la quincaillerie. Un chrono, rien d’autre. On ne veut pas savoir le pace, la distance, les calories : on parle de prendre le temps d’habituer son corps, alors on regarde le temps. Éventuellement, quand par exemple on en sera rendu à 30 minutes de course en continu, on pourra introduire d’autres notions, comme la cadence.

    Finalement – et surtout - on écoute son corps. Douleur ici, raideur là? On saute quelques jours, on s’offre un massage sportif, on n’est pas ici pour se faire du mal mais pour se faire du bien!

  9. #29
    Date d'inscription
    octobre 2005
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cervélo RS, Specialized allez
    Localisation
    Laval
    Messages
    1 331

    Par défaut

    Citation Envoyé par JiMCi Voir le message
    Je vous lis et ça ressemble à ce qu’on fait subir à nos enfants : vers l’âge de 4 ans, on les assoit sur un vélo et on leur demande d’apprendre, entre autres et en même temps, à :
    • Tenir en équilibre sur deux roues
    • Pédaler
    • Freiner
    • Tourner

    C’est trop et c’est bruler les étapes. Les enfants qui débutent sur des vélos d’équilibre, sans pédales, progressent beaucoup plus rapidement et, surtout, ont beaucoup plus de plaisir à apprendre.

    Même chose pour la course à pied, c’est une étape à la fois et la première c’est d’habituer – très graduellement - son corps à la course. J’insiste sur graduellement : la très grande majorité des coureurs débutants que j’ai connus qui n’ont pas voulu y aller progressivement se sont blessés et aucun d’eux n’a depuis recommencé à courir.

    De ce que j’ai pu observer, ce qui fonctionne le mieux c’est l’alternance marche/course sur 30 minutes avec plus de marche que de course au début et où la course augmente lentement en remplaçant la marche. Par exemple, semaine 1 : 10 fois 2 minutes marche et 1 minute course; semaine 2 : 10 fois 1min30sec marche et 1min30sec course, etc. Il en pleut des exemples sur le net, faut juste en prendre un étalé sur un minimum de deux, même trois mois.

    Autre chose, il faut laisser de côté la quincaillerie. Un chrono, rien d’autre. On ne veut pas savoir le pace, la distance, les calories : on parle de prendre le temps d’habituer son corps, alors on regarde le temps. Éventuellement, quand par exemple on en sera rendu à 30 minutes de course en continu, on pourra introduire d’autres notions, comme la cadence.

    Finalement – et surtout - on écoute son corps. Douleur ici, raideur là? On saute quelques jours, on s’offre un massage sportif, on n’est pas ici pour se faire du mal mais pour se faire du bien!
    Bien d'accord avec toi, a la différence que: comme je courrais dans les années 1990 ou je fessais de longues foulées avec réception sur le talon. J'ai non seulement à apprendre à courir mais a réapprendre à courir, me défaire de mes anciennes habitudes qui m'avais créé des blessures et m'avait désintéressé de la course.
    Comme tu dit on doit écouter notre corps et mettre l'orgueil de coté pour quelques semaines
    Mais la nouvelle façon de courir en utilisant le système d'amortissement naturel du corps est bien plus logique.
    Pas besoin des semelles avec talon d'un pouce d'épais pour compenser une technique déficiente.
    Le corps humain est fantastique il s'adapte au changement mais on doit lui laisser le temps de s'adapter surtout lorsque l'on prend de l'âge.

    Bon courage a tous ceux qui reprennent la course.
    Bernard

  10. #30
    Date d'inscription
    juin 2011
    Marque de vélo
    Specialized Tarmac
    Localisation
    Mtl
    Messages
    1 627

    Par défaut

    Citation Envoyé par louisn Voir le message
    J'ai du mal à saisir la faisabilité de tous ces éléments mis ensemble...

    - Courir le moins vite possible.
    - Ne pas atterrir avec l'angle de la jambe avant la verticale.
    - Poser le pied sur la plante ou le devant.
    - garder les hanches à la même hauteur.

    Louis

    P.S. R.V. avec mon physio. Arrêt de course, bobo au genou. Plutôt au tibia. Ça sent la fracture de stress...
    oui trouve-toi un programme marcher-courir, fait ton possible pour le suivre pendant quelques mois ... après si tu as envie de travailler ta technique, vas-y fort! Personnellement, je n'ai pas la patience de perdre mes mauvais plis en càp .

    Puis oui des courses bonne idée, pour la motivation entre autres, mais probablement pour 2015 dans ton cas, ce qui te laisse amplement de temps pour commencer à apprivoiser la spécificité de l'entraînement pour ce sport. si tu fais des entraînements en vue de faire des triathlons, méfie-toi, ce n'est pas nécessairement pq tu fais moins de km que tu es moins à risque de faire des blessures, même que ça peut être le contraire.

    *Pour ce qui est de la course en trail, je trouve que c'est une bonne façon de prévenir les blessures et en plus la plupart des gens trouvent ça bien moins ennuyant que de l'asphalte. Si j'avais accès à des vraies trails proche de chez moi j'en ferais au moins 50% du temps.
    Dernière modification par shtrob ; 15/10/2014 à 21h33.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •