Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 18

Discussion: la bonne stratégie ???

  1. #1
    Date d'inscription
    août 2007
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Izoard
    Localisation
    Chitoutimi
    Messages
    3 527

    Par défaut la bonne stratégie ???

    Bonjour à vous!

    c'est tranquille au bureau et j'étais dans mes idées afin d'établir une bonne stratégie lors de ma prochaine cyclo. Puis je sais qu'il y a du monde pas mal plus fèrré que mois dans le domaine des cyclosportive sur le site, je me suis dit que je pourrais lancer un trhead sur la question de la meilleur stratégie a adopter lors d'une course amateur ?

    le problême est que je vise de rester simplement dans le pack... mais a chaque cyclo il y arrive quelque chose qui change mes plans ? Soi je perd patience, soi je suis mal placé, soi j'ai un bris mécanique...

    je suis frustré...
    je m'explique: j'ai 4 cyclo a mon actif et a aucune des quatre cyclo j'ai fini avec le pack et ce qui me frustre c'est que dans chacune des cyclo j'ai pas fini avec la pack a cause d'une raison qui est jamais d'ordre physique. autrement dit, J'ai jamais manqué de jambe, ou presque, mais j'ai toujours fini en solo... a une couple de minutes derière le pack....du a un manque d'expérience flagrant selon moi??

    ma première cyclo, la sherboucle en 2007: je fini a peu près 40ème... raison majeur: en partant j'étais pas dans le coup, trop impressionné par le gros peloton, je me suis laisser largué volontairement car j'ai paniquer dans le peloton. j'ai remonté une vingtaine de personne par la suite pour faire un top 40 au final.

    deuxième cyclo, la sherboocle en 2008: résultat top 30.
    je suis resté dans le peloton mais l'ors d'une monté le pack c'est brisé en deux et moi le cave j'ai été en avant pour rattrapé le peloton ramenant une dizaine de personne avec moi, je me suis laissé rescendre, dans une autre côte le vent dans la face.... j'ai pas été capable de rejoindre le peloton... tout le monde m'a passé full pine...j'ai fini seul...

    troisième cyclo: chambors 2009: résultat 28 ème
    je suis resté dans le peloton, mais je trouvais qu'il roulais pas vite... au km30 j'ai voulais essayer de quoi, j'ai fait une persé... il mon laissée rouler tu seul en avant comme un con a 45km/h durant deux minutes... a la seconde bosse, la vrai échapée est partie et le peloton a suivit...avec mes amis dedans... sans moi... j'ai chassé, tout seul...

    quatrième cyclo Chambord 2010: résultat 38ème

    tout allait bien, j'étais en grande forme, je me laissait porter par le peloton et j'étais très bien placé pour prendre la bonne échapé au cas... mais au km33 a peu près, sa vire a droite, un tournant a 90 devrgé, je me fait squizer... je downshift dans un faut plat, ma chaine débarque, je la rembarque à la main, je vois le peloton partir sans moi... je chasse....seul

    ouffff

    Prochaine cyclo: mont-valin 11 sept
    objectf: finir avec le pack!!! ( top 20)

    stratégie: rester dans le pack, le plus a l'avant possible pour éviter les chutes et l'effet yoyo du au nombreuse bosse...

    cependant: le profil de la course est a ma faveur en partant sur les 20 premier km, il s'agit d'un long faux plat descendant... ça va rouler vraiment fort en partant selon moi, vu que je suis faible en monter et fort sur le plat et dans les descente... dois-je tenter un échappé? ou juste resté dans le pack ?? le cas échéant, au retour j'ai peur de voir le pack partir car sa fini dans les côte, et je suis pas trop fort en côte ???

    qu'en pensez-vous ???

    oufff... c'est un long message hein ? que voulez-vous, je travail fort aujourd'hui

  2. #2
    Date d'inscription
    avril 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Marinoni (Piste - Route - CLM)
    Localisation
    Ile des Soeurs
    Messages
    4 808

    Par défaut

    Je me répète.....
    Une course se gagne avec des bonnes jambes, des bons poumons, un bon coeur et un peu d'intelligeance.
    Ça m'a pris 3 ans a finir dans le peleton et la première fois que j'ai fini dans le peleton, j'étais tellement fier que j'ai oublié de sprinter (manque d'intelligeance) Les autres fois manque des un des 3 premiers.
    Faut vraiement être fort pour penser de finir avant le peleton sur une distance de + de 50 km et +, mais dans un cas comme celui-la ce serait manquer d'intelligence.
    On t'a déja mentionné que le cycliste qui suit un autre, dépense aux alentours de 30% moins d'énergie, tu t'imagine ce que 50 km et + veulent dire en dépense d'énergie.
    Rien ne me fesait plus plaisir que de voir un coureur s'échapper dans les premiers km d'une course, je savais qu'on allait le chercher bien avant la moitié de la course.
    La prochaine fois, pense aux derniers KM de la course ou de la sortie, même si ça te tente...... pense intelligence.
    Bonne sortie.
    Dernière modification par Andy Lamarre ; 23/08/2010 à 12h39.

  3. #3
    Date d'inscription
    août 2007
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Izoard
    Localisation
    Chitoutimi
    Messages
    3 527

    Par défaut

    Citation Envoyé par Andy Lamarre Voir le message
    Je me répète.....
    Une course se gagne avec des bonnes jambes, des bons poumons, un bon coeur et un peu d'intelligeance.
    Ça m'a pris 3 ans a finir dans le peleton et la première fois que j'ai fini dans le peleton, j'étais tellement fier que j'ai oublié de sprinter (manque d'intelligeance) Les autres fois manque des un des 3 premiers.
    Faut vraiement être fort pour penser de finir avant le peleton sur une distance de + de 50 km et +, mais dans un cas comme celui-la ce serait manquer d'intelligence.
    On t'a déja mentionné que le cycliste qui suit un autre, dépense aux alentours de 30% moins d'énergie, tu t'imagine ce que 50 km et + veulent dire en dépense d'énergie.
    Rien ne me fesait plus plaisir que de voir un coureur s'échapper dans les premiers km d'une course, je savais qu'on allait le chercher bien avant la moitié de la course.
    La prochaine fois, pense aux derniers KM de la course ou de la sortie, même si ça te tente...... pense intelligence.
    Bonne sortie.

    ah ah ah c'est ben se que je pensais

  4. #4
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 415

    Par défaut

    Je n'ai jamais fait de cyclo, mais je trouve bien ce que dit Andy. En fait, j'aimerais qu'Andy en dise plus, et sois plus spécifique sur l'expérience de Gringos.

    Gringos, que retiens-tu de ces expériences? Spécifiquement, et rétrospectivement, que ferais-tu autrement aujourd'hui?

    Quand je regardes cela, je me dis que d'une part, finir dans les top trente ou 40 c'est pas mal du tout! Reste après cela à voir les stratégies.

    Si on arpente le parcours la veille, on devrait être capable de figurer les embưches ici ou là, et surtout, comment se comporter en peloton serré lors de la rencontre de ces embuches.

    Un jour je ferai peut-etre une cyclo, mais le peloton , je devrais m'y habituer, surtout s'il est serré. Autrement dit, je m'essayerais à cumuler les expériences aussi souvent que possible; une cyclo par année, ce serait trop peu!

  5. #5
    Date d'inscription
    août 2007
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Izoard
    Localisation
    Chitoutimi
    Messages
    3 527

    Par défaut

    Citation Envoyé par Felizecat Voir le message
    Je n'ai jamais fait de cyclo, mais je trouve bien ce que dit Andy. En fait, j'aimerais qu'Andy en dise plus, et sois plus spécifique sur l'expérience de Gringos.

    Gringos, que retiens-tu de ces expériences? Spécifiquement, et rétrospectivement, que ferais-tu autrement aujourd'hui?

    ce serait trop peu!
    pour faire une histoire courte, j'ai fixer mes objectifs, je crois, de manière très réaliste. Pour la simple et unique raison que je me compare avec les gens que je connais qui finisse dans le pack a presque tout les coups. Et je sais que je suis du même calibre que eux a deux exceptions près et c'est là dessus que je travail...

    1- J'ai encore la chienne en peloton. je suis mieux, mais stressé encore. bref quand je suis en peloton, juste le stresse fait monter mon BPM a 120 alors que le peloton roule même pas a plus de 33 km/h et que plusieurs jase de la pluie et du beau temps dans le peloton. Moi je suis toujours mal positinner surtout dans les virages et à l'entrée des côtes. du a mon manque d'expérience, je me tiens toujours sur les côtés et en queue de peloton, donc, je me repose jamais a 100%!

    2- Puis ma plus grosse lacune, j'ai de la misère a tenir le rythme dans les côtes. vu que je suis toujours en queue de peloton, je peu pas bénéficier de l'Élan!!! sa break toujours un peu derière a l'arriver d'une bonne côte. Je me souviens d'un petit conseil de SCIPNAP qui disait qu'il se postais toujours dans le devants à l'arivée d'une côte et il se laissait redescendre pendant la monté. j'ia compris pourquoi, parce qu'il peu profiter de son élen et garder un bon rythme durant la monter. Moins je suis toujours en monde rush, car étant toujours derière, je force tout le temps!!!

    c'est pas évident de bien se positionner, c'est vraiment un art!!!

    bref je continu a pesner que je peu faire un top20.. sinon et bien je verrai mes objectifs à la baisse l'année prochaine ou bedon je lacherais la course pour retomber dans les méga défi en solo!!! genre chicoutimi-mtl-chicoutimi en moins de 48h serai a ma porter....

  6. #6
    Date d'inscription
    mai 2006
    Type de vélo
    Route
    Messages
    1 097

    Par défaut

    Effectivement il faut rouler avec ça tête.

    Voici quelques modestes conseils. D'abord étudie le parcours (c'est surement déjà fait). Ensuite, il faut savoir que règle générale une course se décide à un endroit où il y a une difficulté. Par exemple, à la cyclo vélomag, c'est toujours au retour vers la longue montée que l'échappée décolle. Avant ça, il ne se passe rien. Donc il faut rouler à l'économie. Même chose à la Sherboucle, il y a une longue descente suivit d'une belle montée (me souvient plus du nom exact), c'est là qu'il faut être à l'avant.

    Comment rester à l'avant. C'est simple. Dès qu'on se retrouve un peut décalé dans le peloton, il faut penser à revenir à l'avant. On se tasse sur le côté et on attend que 2-3 gars passent. On prend la roue et up, on se retrouve à nouveau à l'avant en ne brulant pas de carburant.

    Un truc qui m'a beaucoup aidé et qui aide beaucoup à comprendre la course. Sur la ligne de départ, tu identifie 2-3 "vrais coureurs". Ils sont facilement identifiables car ils portent tous leurs vêtements d'équipes. Donc le truc, c'est de tout simplement les suivre. Tu reste à côté d'eux. S'ils sont à l'avant, tu reste à l'avant. S’ils attaquent, tu attaque. A la longue, tu finis pas comprendre la game. Ca ne marche pas à tout coup, mais au moins ca donne une idée de comment gérer une course.

    Bref une course, c'est une partie d'usure. Il faut avoir les jambes quand ça compte vraiment. Pas dans les 20 premiers km, mais dans les 20 derniers.

    Bonne chance et accroche toi

    PS Peut importe ton résultat, il faut rester positif. Prend en note les bons et les mauvais coup. Plus on fait de course, meilleurs ont devient.

  7. #7
    Date d'inscription
    août 2007
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Izoard
    Localisation
    Chitoutimi
    Messages
    3 527

    Par défaut

    Citation Envoyé par scipnap Voir le message
    Effectivement il faut rouler avec ça tête.

    Voici quelques modestes conseils. D'abord étudie le parcours (c'est surement déjà fait). Ensuite, il faut savoir que règle générale une course se décide à un endroit où il y a une difficulté. Par exemple, à la cyclo vélomag, c'est toujours au retour vers la longue montée que l'échappée décolle. Avant ça, il ne se passe rien. Donc il faut rouler à l'économie. Même chose à la Sherboucle, il y a une longue descente suivit d'une belle montée (me souvient plus du nom exact), c'est là qu'il faut être à l'avant.

    Comment rester à l'avant. C'est simple. Dès qu'on se retrouve un peut décalé dans le peloton, il faut penser à revenir à l'avant. On se tasse sur le côté et on attend que 2-3 gars passent. On prend la roue et up, on se retrouve à nouveau à l'avant en ne brulant pas de carburant.

    Un truc qui m'a beaucoup aidé et qui aide beaucoup à comprendre la course. Sur la ligne de départ, tu identifie 2-3 "vrais coureurs". Ils sont facilement identifiables car ils portent tous leurs vêtements d'équipes. Donc le truc, c'est de tout simplement les suivre. Tu reste à côté d'eux. S'ils sont à l'avant, tu reste à l'avant. S’ils attaquent, tu attaque. A la longue, tu finis pas comprendre la game. Ca ne marche pas à tout coup, mais au moins ca donne une idée de comment gérer une course.

    Bref une course, c'est une partie d'usure. Il faut avoir les jambes quand ça compte vraiment. Pas dans les 20 premiers km, mais dans les 20 derniers.

    Bonne chance et accroche toi

    PS Peut importe ton résultat, il faut rester positif. Prend en note les bons et les mauvais coup. Plus on fait de course, meilleurs ont devient.
    Merci Scipnap, c'est toi mon mentor!!!! vriament cool tes conseils, j'avais pas penser a ben des détails.... merci encore!

    pour la prochaine cyclo, c'est la première édition. et ça commence avec une descente sur 20km! donc d'apr`s toi, ça partir en malade ou vu que tout le monde sais que on va se retaper la côte au retour, le monde vont se laisser glisser tout simplement ?

  8. #8
    Date d'inscription
    avril 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Marinoni (Piste - Route - CLM)
    Localisation
    Ile des Soeurs
    Messages
    4 808

    Par défaut

    Citation Envoyé par Gringos Voir le message
    pour faire une histoire courte, j'ai fixer mes objectifs, je crois, de manière très réaliste. Pour la simple et unique raison que je me compare avec les gens que je connais qui finisse dans le pack a presque tout les coups. Et je sais que je suis du même calibre que eux a deux exceptions près et c'est là dessus que je travail...

    Tu manque d'expérience, tu fais des efforts pour rien, apprend a te contrôler dans le peleton.

    1- J'ai encore la chienne en peloton. je suis mieux, mais stressé encore. bref quand je suis en peloton, juste le stresse fait monter mon BPM a 120 alors que le peloton roule même pas a plus de 33 km/h et que plusieurs jase de la pluie et du beau temps dans le peloton. Moi je suis toujours mal positinner surtout dans les virages et à l'entrée des côtes. du a mon manque d'expérience, je me tiens toujours sur les côtés et en queue de peloton, donc, je me repose jamais a 100%!

    Relie ce que je mentionne plus haut. A 120 CPM tu ne tiendras jamais dans le peleton, donc apprend a relaxer. Une bonne façon de savoir si les autres sont plus fatigué que toi, tu leur parles, et s'ils sont a bout de souflle, tu sais maintenant qu'ils sont plus fatigués que toi, c'est peut être le temps d'attaquer. Dans les virages, tiens toi a l'extérieur de la courbe du virage, si on tourne a droite, tiens toi complètement a gauche et n'oublie pas de sortir ta jambe droite a fin de maintenir ton vélo en bonne position. Tu fais l'inverse si on tourne a gauche.

    2- Puis ma plus grosse lacune, j'ai de la misère a tenir le rythme dans les côtes. vu que je suis toujours en queue de peloton, je peu pas bénéficier de l'Élan!!! sa break toujours un peu derière a l'arriver d'une bonne côte. Je me souviens d'un petit conseil de SCIPNAP qui disait qu'il se postais toujours dans le devants à l'arivée d'une côte et il se laissait redescendre pendant la monté. j'ia compris pourquoi, parce qu'il peu profiter de son élen et garder un bon rythme durant la monter. Moins je suis toujours en monde rush, car étant toujours derière, je force tout le temps!!!

    Quand tu vois venir une côte, tu fais un petit effort pour te positioner en l'avant et tu montes a ta capacité de monter, ne t'énerves pas, si tu t'énerve, tu vas manquer de jambes et de poumons..... Ils vont te passer, c'est sure, mais il y a des chances que tu arrive en haut de la côte au millieu du peleton et même a l'arrière, mais tu auras le peleton pour te ramener sur les premiers. Une autre chose, prendre le peleton en chasse n'est pas une affaire de 1 minutes, ça peut prendre 15 ou 20 minutes, ici tu utilise ta tête...

    c'est pas évident de bien se positionner, c'est vraiment un art!!!

    Pas nécessairement un art, mais de l'expérience. Ici on utilise sa tête de nouveau.....

    bref je continu a pesner que je peu faire un top20.. sinon et bien je verrai mes objectifs à la baisse l'année prochaine ou bedon je lacherais la course pour retomber dans les méga défi en solo!!! genre chicoutimi-mtl-chicoutimi en moins de 48h serai a ma porter....

    Aller, j'ai confiance en toi et même si tu ne réussis pas la première fois tu vas y arriver, et cette fois n'oublie pas de spinter pour la victoire.
    J'ai été champion vétéran du Canada et du Québec sur route et lorsque je montais une côte, j'avais toujours l'impression que quelqu'un avait attachés deux blocs de ciments derrière mon vélo mais avec le temps, j'ai appris, mais je n'ai jamais arrivé en haut d'une côte le premier.

    BONNE CHANCE

  9. #9
    Date d'inscription
    août 2007
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Izoard
    Localisation
    Chitoutimi
    Messages
    3 527

    Par défaut

    Citation Envoyé par Andy Lamarre Voir le message
    J'ai été champion vétéran du Canada et du Québec sur route et lorsque je montais une côte, j'avais toujours l'impression que quelqu'un avait attachés deux blocs de ciments derrière mon vélo mais avec le temps, j'ai appris, mais je n'ai jamais arrivé en haut d'une côte le premier.

    BONNE CHANCE
    WOW!!!! hey merci andy pour les conseils Andy!! mais par dessus tout, faut vraiment que j'apprenne a me relaxer!!! l'affaire c'est que je suis tellement abituer de rouler et forcer seul, que pour moi, je garde le réflex de force tout le temps, même en peloton. et je manque surement de patience aussi... oufff

    pas évident la course...

  10. #10
    Date d'inscription
    mai 2006
    Type de vélo
    Route
    Messages
    1 097

    Par défaut

    Pour les virages ca semble une question de gout. Moi je préfère l'intérieur. J'essaie de passer à l'avant pour être un des 1er avant la courbe. L'avantage de prendre l'intérieur, c'est que t'auras jamais quelq'un qui va déborder et te faire chuter. Au pire si tu prend l'intérieur et que tu prend trop large, c'est toi qui va ramasser tu monde.

    Pour les montées. Oui place toi à l'avant et laisse toi décaler. Je fais la même chose... sauf dans la dernière montée où là il faut arriver le premier.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •