Affichage des résultats 1 à 9 sur 9
Like Tree13Likes
  • 1 Post By toureurquebec
  • 4 Post By lemondrouge
  • 1 Post By Rikimiki
  • 1 Post By Rikimiki
  • 5 Post By toureurquebec
  • 1 Post By Rikimiki

Discussion: Hébergement pour Québec -> Tadoussac -> Véloroute des bleuets -> retour?

  1. #1
    toureurquebec est déconnecté Membre Junior
    Date d'inscription
    juin 2019
    Messages
    4

    Par défaut Hébergement pour Québec -> Tadoussac -> Véloroute des bleuets -> retour?

    Bonjour, je suis en train d'organiser ce parcours que je compte faire en solo, en 10-13 jours, en Juillet, en suivant les pistes de la route verte. Je ne réside pas au Canada, je suis Francais vivant au Royaume-Uni.

    Je voulais savoir si d'autres ici ont fait ce parcours, ou bien une partie de ce parcours, et s'ils ont des conseils.

    En particulier, je me pose des questions concernant l'hébergement. Je voudrais camper assez souvent (pour faire des économies). Comme je ne suis pas certain de mon rythme ou d'éventuels aléas de parcours, je ne veux pas réserver longtemps à l'avance. Est-il possible de réserver au fur et à mesure, au jour le jour, ou bien est-ce qu'il y a un gros risque que beaucoup de campings soient complets ? Est-ce qu'il est facile/possible de faire du camping sauvage ?

    Et par ailleurs, est-ce que ce parcours vous semble une bonne idée, ou bien est-ce qu'il y a mieux à faire en 2 semaines dans la région (au départ de Montréal ou d'une ville relativement proche) ?

    Merci d'avance!


    EDIT: J'ai maintenant fait le voyage, j'ai écrit un message pour détailler mon expérience ci-dessous.
    Dernière modification par toureurquebec ; 06/08/2019 à 12h05.
    Felizecat likes this.

  2. #2
    lemondrouge est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    LOOK KG 461, Lemond PopRad, Gt Avalanche, Ritchey BreakAway
    Localisation
    Québec
    Messages
    517

    Par défaut

    Citation Envoyé par toureurquebec Voir le message
    Bonjour, je suis en train d'organiser ce parcours que je compte faire en solo, en 10-13 jours, en Juillet, en suivant les pistes de la route verte. Je ne réside pas au Canada, je suis Francais vivant au Royaume-Uni.

    Je voulais savoir si d'autres ici ont fait ce parcours, ou bien une partie de ce parcours, et s'ils ont des conseils.

    En particulier, je me pose des questions concernant l'hébergement. Je voudrais camper assez souvent (pour faire des économies). Comme je ne suis pas certain de mon rythme ou d'éventuels aléas de parcours, je ne veux pas réserver longtemps à l'avance. Est-il possible de réserver au fur et à mesure, au jour le jour, ou bien est-ce qu'il y a un gros risque que beaucoup de campings soient complets ? Est-ce qu'il est facile/possible de faire du camping sauvage ?

    Et par ailleurs, est-ce que ce parcours vous semble une bonne idée, ou bien est-ce qu'il y a mieux à faire en 2 semaines dans la région (au départ de Montréal ou d'une ville relativement proche) ?

    Merci d'avance!
    Beau projet!
    Bienvenue sur Velocia

    Le tour du Lac St-Jean est relativement aisé. Par contre la route du fjord peut être plus costaude.


    Sur le site Expérience Vélo, tu trouveras une mine d'informations sur les trajets, les accommodations et l'hébergement. Il y a un guide d'une centaine de pages avec cartes et information par segments de la véloroute des Bleuets et le Fjord du Sagnenay.
    Tu peux télécharger le guide ici

    Presse-papier03.jpg

    Bon séjour !
    Dernière modification par lemondrouge ; 13/06/2019 à 13h34.
    Felizecat, Tigre, M914 and 1 others like this.

  3. #3
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 403

    Par défaut

    Citation Envoyé par toureurquebec Voir le message
    Bonjour, je suis en train d'organiser ce parcours que je compte faire en solo, en 10-13 jours, en Juillet, en suivant les pistes de la route verte. Je ne réside pas au Canada, je suis Francais vivant au Royaume-Uni.

    Je voulais savoir si d'autres ici ont fait ce parcours, ou bien une partie de ce parcours, et s'ils ont des conseils.

    En particulier, je me pose des questions concernant l'hébergement. Je voudrais camper assez souvent (pour faire des économies). Comme je ne suis pas certain de mon rythme ou d'éventuels aléas de parcours, je ne veux pas réserver longtemps à l'avance. Est-il possible de réserver au fur et à mesure, au jour le jour, ou bien est-ce qu'il y a un gros risque que beaucoup de campings soient complets ? Est-ce qu'il est facile/possible de faire du camping sauvage ?

    Et par ailleurs, est-ce que ce parcours vous semble une bonne idée, ou bien est-ce qu'il y a mieux à faire en 2 semaines dans la région (au départ de Montréal ou d'une ville relativement proche) ?

    Merci d'avance!
    J'ai fait durant l'été 2018 une boucle de 5,300 kms à travers plusieurs régions du Québec, notamment la Montérégie, les Cantons de l'Est, les Bois-Francs, la Beauce, le Bas-du-Fleuve, la Gaspésie, la Côte Nord, Charlevoix, Québec, Portneuf, la Mauricie, Lanaudière et les Laurentides.
    J'ai roulé en partie sur l'une ou l'autre des sections de la Route Verte, mais pas seulement.
    le détail de nos trajets quotidiens: https://www.crazyguyonabike.com/doc/page/?o=1nI&page_id=559554&v=7Q

    Campings sauvages relativement aisés à trouver un peu partout, si tu es confortable avec cette approche. Le réseau Warmshowers.org est assez bien implanté au Québec. En plus d'obtenir des hébergements gratuits (souvent avec souper et déjeuner!), ça te permettrait aussi de faire connaissance avec des cyclistes locaux, parfois de faire des bouts de route avec eux, et aussi de peaufiner ton trajet selon leurs conseils sur les meilleures routes de leurs secteurs respectifs.

    En ce qui concerne les campings tarifés, la plupart trouveront une façon de faire une place même quand ils sont complets. Voir notamment la certification "Bienvenue Cyclistes" : Certification Bienvenue cyclistes! - - Vélo Québec
    Les campings de la SEPAQ sont (normalement) tous membres de cette certification.
    Maintenant, les campings au Québec ne sont pas une façon notablement efficace de limiter les coûts! Quelques campings nous ont demandé $35 et plus, pour un simple terrain sans service.
    Néanmoins, nous avons dépensé en hébergement une moyenne de $18.22 par jour durant nos 100 jours d'itinérance, entre juillet et octobre!
    camping sauvage: 8 nuits
    campings tarifés: 8 nuits
    Hotels, motel: 8 nuits
    ... hôtes du réseau Warmshowers.org: 75 nuits , dont 7 en camping

    Maintenant, il vous reste surtout à déterminer un trajet qui soit conforme à vos intérêts et à vos attentes. En moins de 15 jours, vous ne pourrez certainement pas aller partout. Etes-vous avant tout cycliste, ou voyageur? Vous visez au total 1000-1500 kms , ou sinon des journées moins chargées?
    Dernière modification par Rikimiki ; 13/06/2019 à 10h24.
    toureurquebec likes this.

  4. #4
    toureurquebec est déconnecté Membre Junior
    Date d'inscription
    juin 2019
    Messages
    4

    Par défaut

    Citation Envoyé par lemondrouge Voir le message
    Beau projet!
    Bienvenue sur Velocia

    Le tour du Lac St-Jean est relativement aisé. Par contre la route du fjord peut être plus costaude.

    Sur le site Expérience Vélo, tu trouveras une mine d'informations sur les trajets, les accommodations et l'hébergement. Il y a un guide d'une centaines de pages avec cartes et information par segments de la véloroute des Bleuets et le fjord du Sagnenay.
    Tu peux télécharger le guide ici

    Bon séjour !
    Merci pour toutes les infos, ca me sera vraiment utile !

    Par contre je ne trouve pas d'informations sur la nécessité ou non de réserver à l'avance pour les campings... Mais je suppose que vu l'assez grand choix de campings je trouverai bien des endroits ou dormir au fur et à mesure...

    PS: Je vais essayer de penser à faire un retour d'expérience après avoir fini.

    Edit: Rikimiki, nos messages se sont croisés... Pour le coup tu réponds exactement à toutes mes interrogations sur l'hébergement, et c'est super d'avoir accès au blog de ton trajet. J'avais pas du tout pensé à warmshowers, excellente suggestion, merci !
    Dernière modification par toureurquebec ; 13/06/2019 à 10h35.

  5. #5
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 403

    Par défaut

    Citation Envoyé par toureurquebec Voir le message
    Merci pour toutes les infos, ca me sera vraiment utile !

    Par contre je ne trouve pas d'informations sur la nécessité ou non de réserver à l'avance pour les campings... Mais je suppose que vu l'assez grand choix de campings je trouverai bien des endroits ou dormir au fur et à mesure...

    PS: Je vais essayer de penser à faire un retour d'expérience après avoir fini.
    La certification "Bienvenu Cyclistes" exige d'accepter tout cycliste voyageur, sans réservation. Les autres campings vont, la plupart du temps, vous trouver un coin de terrain, sans réservation. Partez sans crainte en ce qui concerne la réservation dans les campings.
    toureurquebec likes this.

  6. #6
    toureurquebec est déconnecté Membre Junior
    Date d'inscription
    juin 2019
    Messages
    4

    Par défaut

    Salut, du coup j'ai fini et je voulais faire un retour d'expérience, pour ceux qui tomberaient sur mon message.

    Finalement, j'ai fait le trajet suivant:

    Jour 1:
    Québec (Lévis) -> St Jean du Port Joli. Environ 95km de route plate et facile, paysage sympa sans plus. Hébergement en auberge de jeunesse. J'ai été surpris de ne croiser presque aucun cycliste (peut être 2 ou 3 en 95km) alors que c'est sur la route verte.

    Jour 2:
    St Jean du Port Joli -> Rivière du Loup --> puis ferry pour St Siméon. Environ 95km de route plate, beaucoup de belles vues - montagnes de l'autre côté du St-Laurent, grands paysages agricoles, avec des "cabourons"... On peut voir des cétacés depuis la spectaculaire traversée en ferry entre Rivière du Loup et St Siméon. J'ai vu des marsouins et peut-être un bélouga (sans être certain pour ce dernier). Hébergement en camping à St Siméon. Toujours pas beaucoup de cyclistes.

    Photo: vue sur le St Laurent
    IMG_20190807_113603.jpg

    Jour 3:
    St Siméon -> Rivière éternité (env. 85km). Hébergement à l'Auberge du Presbytère à Rivière Éternité. Seule étape vraiment difficile, d'autant qu'il y avait un vent de face fort et constant, et que je me suis fatigué en voulant maintenir le même rythme que sur le plat (quelle idée) et en voulant suivre un cycliste du coin, rencontré au camping, et qui était en meilleure forme que moi. Un vrai challenge physique, surtout la dernière montée juste avant Rivière Éternité. Par ailleurs c'est un changement complet d'environnement: on quitte les grandes plaines agricoles pour entrer dans des paysages de forêts denses avec de temps en temps des lacs, des collines raides, et des falaises.

    Jour 4:
    Randonnée pédestre autour de la Baie Éternité. Spectaculaire. C'était censé être un jour de repos mais dans mon enthousiasme j'ai marché plus de 20km dans les sentiers montagneux autour du Fjord et du coup j'ai fini aussi presque fatigué que la veille. Retour à l'Auberge du Presbytère.

    Photo: La rivière joliment nommée "Éternité"

    IMG_20190715_094359_resized_20190807_115058502.jpg

    Jour 5:
    Rivière éternité -> Joncquière. Environ 90km, avec quelques petites collines. Je comptais faire plus mais je me suis arrêté vers 17h30 à cause de la pluie battante et je me suis trouvé un hotel à Joncquière. Jolie étape, variée: dernière collines du Fjord, baie des Ha ! Ha !, champs entre La Baie et Chicoutimi, puis une jolie piste cyclable entre Chicoutimi et Joncquière.

    Photo: L'ilot sur la baie des Ha ! Ha !

    IMG_20190727_095230.jpg


    Jour 6: Joncquière -> Métabétchouan -> Parc National de la Pointe Taillon. Environ 120km. La partie entre Joncquière et Métabétchouan est en fait assez sportive par endroit, avec des collines courtes mais parfois raides. Les premières vues du lac St-Jean font plaisir. On rencontre aussi de très nombreux cyclistes au début de la véloroute des Bleuets, mais dès ca se calme beaucoup après Alma. Hébergement au camping du parc national.

    Jour 7: Tour complet du parc de la pointe taillon -> Dolbeau-Mistassini -> Camping de la Chute de l'Ours. Environ 120km. Principalement plat. J'ai rencontré un bel orignal avec de grands bois dans le parc. Hébergement au camping. Hors du parc, j'ai trouvé les paysages somme toute assez quelconques, sauf les chutes d'eaux à Dolbeau-Mistassini et à Ste Jeanne d'Arc. Mais il y a de beaux passages dans des forêts juste avant Dolbeau-Mistassini - la piste cyclable zig-zague entre les arbres (parfois plus que strictement nécessaire, j'ai l'impression qu'ils ont fait exprès de ne pas la faire droite).

    Jour 8 et 9: Je me suis rendu compte à ce moment que j'étais un peu juste pour le retour jusqu'à Québec dans les temps. Du coup au lieu de revenir sur mes pas en faisant plus de 100km par jour tous les jours sans avoir le droit à l'erreur, j'ai décidé de prendre le train depuis Hébertville-Station trois jours plus tard. Du coup j'avais deux jours pour finir la véloroute des bleuets (alors que j'aurais pu le faire en une étape), ce qui m'a permi de me baigner dans le lac et à la piscine d'un des camping, de m'arrêter plus que d'habitude, de faire une grasse mat, bref, de prendre mon temps. Hébergement en camping le jour 8, puis dans une auberge de jeunesse à St Gédéon le jour 9.

    Photo: baignade dans le lac à St Gédéon

    IMG_20190727_094033.jpg

    Jour 10: Train partant de Hébertville-Station jusqu'à Montréal (le vélo est transporté gratuitement). Ce trajet en train est très sympatique, car il passe dans des zones très sauvages (j'ai vu un castor de ma fenêtre, un aigle pêcheur, et d'autres animaux), mais attention, il est coutumier de retards de plusieurs heures. Le mien avait 3 heures de retard et ca n'étonnait personne à part moi.

    Jours 11 et 12: du coup avec les deux jours restants j'ai fait le "petit train du nord" en deux jours avec une amie, un parcours facile sur une superbe piste cyclable dans les environs de Montréal, sur lequel on voit plein de cerfs et de biches.


    Impression d'ensemble (c'est ma première expérience de cyclo-tourisme de plus de 2 jours !):

    1. Pas de soucis d'hébergement, sauf que les campings sont un peu cher. Du coup les auberges de jeunesses sont souvent au même prix ou presque que les campings, et j'ai fait environ la moitié de mes nuits en auberge, le plus souvent en réservant le jour même. Ca permet d'éviter les moustiques et de facon générale c'est plus comfortable. Pour le ravitaillement, on peut soit faire des sandwiches soit aller dans des petits restaurants le midi, type restaurants pour routiers. On trouve chaque jour ou presque, sans effort, un grand magasin type IGA pour acheter de quoi cuisiner (boites de conserve, pain, pates,...).

    2. La véloroute des bleuets est facile, mais pour tout dire elle est un peu décevante pour ce qui est des paysages en comparaison de ce qui la précède (St-Laurent et Fjord du Saguenay). J'étais bien content d'avoir fait le trajet depuis Québec, ca m'a apporté de la variété concernant les paysages et les régions traversées. Il y a cependant des passages de la Véloroute qui sont très sympas, notamment le parc de la pointe taillon, certaines sections zig-zagant dans des forêts, et des chutes d'eaux. Je suppose qu'il est inévitable, sur un circuit essentiellement plat, qu'il n'y ait pas beaucoup de paysages grandioses ;-). Si l'on ne fait que la Véloroute des Bleuets, ca peut se faire en deux jours pour un cycliste en assez bonne forme.

    3. J'ai été surpris de constater à quel point c'était facile physiquement (sauf le jour 3). J'ai tenu un petit rythme de 15km/h en comptant les pauses etc., ce qui est pas si mal pour moi compte tenu des 30kg+ que je trimballais avec moi (matériel de camping, vêtements, eau, nourriture...). Mais surtout, je récupérai complètement ou presque d'un jour sur l'autre, ce qui m'a surpris - j'avais peur d'avoir de plus en plus mal aux fesses ou aux jambes au fur et à mesure, d'autant que j'avais pas eu autant d'entrainement que je voulais et que je m'étais blessé au dos 10 jours avant le départ (chute d'escalade). De ce côté là, aucun soucis - après 30 minutes en selle toutes les courbatures de la veille disparaissent, et au bout de 2 jours de vélo mon dos était réparé !


    Finalement je suis bien content de mon expérience, j'ai gagné en confiance, j'ai découvert une jolie partie du Québec, j'ai fait des photos superbes, et je n'ai eu aucun soucis majeur. Si je reviens dans la région je ferai le tour de la Gaspésie ! Quand à vous, si vous voulez des conseils pour visiter à vélo la Cornouaille, où je vis actuellement, contactez moi, on a de superbes routes longeant les falaises ou des plages de sables fins, avec des collines raides, pour cyclistes sportifs !
    Dernière modification par toureurquebec ; 07/08/2019 à 06h58.

  7. #7
    lemondrouge est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2008
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    LOOK KG 461, Lemond PopRad, Gt Avalanche, Ritchey BreakAway
    Localisation
    Québec
    Messages
    517

    Par défaut

    Récit très inspirant!

    >Bravo !

  8. #8
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 403

    Par défaut sur les Cornouailles ...

    Merci pour le retour et le compte-rendu sympathique!
    En ce qui concerne le cyclotourisme dans les Cornouailles, c'est un fort joli coin de pays pour rouler à vélo, mais qu'est-ce que c'était difficile! Quand les pentes à 30% se succèdent l'une après l'autre, d'une petite anse à l'autre, ça prend de la volonté en chien pour rester sur le vélo!

    En 1999, nous étions partis de Oxford, nous avions roulé dans les Costwolds, puis Wales, et retour à Londres en passant par Wells, Salisbury, Winchester etc

    En 2015, cette fois sur un tandem avec ma fille qui avait alors 15 ans, nous étions partis de Dublin, fait 1 semaine en Irlande, puis avions enchainé avec Wales, les Cornouailles, et de nouveau la route des cathédrales, incluant cette fois Exeter, Saiisbury, Wells, Bath, Stonehenge et Londres.

    J'ai bien aimé ces deux voyages en Angleterre, je crois bien mettre ça au programme de nouveau un de ces jours, possiblement en incluant le nord, l'Ecosse et la côte ouest de l'Irlande.
    toureurquebec likes this.

  9. #9
    toureurquebec est déconnecté Membre Junior
    Date d'inscription
    juin 2019
    Messages
    4

    Par défaut

    Citation Envoyé par Rikimiki Voir le message
    Merci pour le retour et le compte-rendu sympathique!
    En ce qui concerne le cyclotourisme dans les Cornouailles, c'est un fort joli coin de pays pour rouler à vélo, mais qu'est-ce que c'était difficile! Quand les pentes à 30% se succèdent l'une après l'autre, d'une petite anse à l'autre, ça prend de la volonté en chien pour rester sur le vélo!
    Pour les cyclistes, c'est une région à aimer d'un amour latin : quand ca va bien c'est merveilleux, quand ca va mal c'est atroce, et ca passe de l'un à l'autre 6 fois dans la journée, que ce soit à cause des pentes ou de la météo ;-).

    Le parc national de Dartmoor (juste à côté, dans le Devon) est aussi très beau, avec des paysages sauvages ou quasi-montagneux impressionants; si tu repasses dans le coin, je recommande chaudement la traversée de Dartmoor (par exemple Plymouth ->(via Drake's Trail) -> Tavistock -> Princeton -> Haytor pour finir à Newton Abbot ou Exeter) plutôt que de passer par la côte; ca se fait en une journée pour les courageux ou ceux qui voyagent léger, en deux pour les bons vivants. Comme pour les Cornouailles c'est très accidenté avec des pentes acérées qui te charcutent les mollets.

    PS: j'ai ajouté quelques photos au compte rendu
    Dernière modification par toureurquebec ; 07/08/2019 à 07h12.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •