Aujourd'hui, 2 juillet, mon partner de route au retour, Paul, ne sera plus à nos rendez-vous fixé par un courriel de fin de journée et qui traverse la montagne pour rejoindre l'autre institution du savoir, comme on dit. Paul est maintenant retraité de McGill et ce ne sera que sporadiquement qu'il viendra passer quelques jours en juillet et en août pour relever son partenaire en congé.

L'amitié est née il y a une vingtaine d'années des croisements sur notre route commune ou des dépassements de sa part parce que c'est un foutu rouleur. 65 ans et pas capable de le suivre dans les petites montées. Route qui a considérablement changée au fil du temps, piste cyclable du Pont Jacques-Cartier, ouverture de l'estacade du Pont Victoria, cônes oranges et multiples détours dûs à la construction, interprétation des informations si peu fiables du site de la Voie maritime pour le passage des navires et course pour éviter la montée du Pont, etc.

C'est lui qui m'a poussé à étirer la saison en novembre, 25 k au retour le soir, pas toujours évident.

Faque, nos discussions au retour me manqueront, une amitié perdure avec des rencontres moins fréquentes certes, mais tout aussi agréables et enrichissantes.

Salut Paul et bonne retraite.