Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 15
Like Tree36Likes

Discussion: je sais

  1. #1
    lesagep est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    février 2005
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Marinoni de route, un "Fausto Coppi" au musée, un Cannondale VTT
    Localisation
    Boucherville-sur-Mer & 127.0.0.1
    Messages
    4 227

    Par défaut je sais

    Redondant comme sujet mais une très belle plume de M. Nadeau du Devoir

    "Terminé le temps où un cycliste était associé à un forçat, le forçat de la route, comme le décrivait le journaliste Albert Londres. Le cycliste professionnel ressemble désormais plutôt à un homme d’affaires, gérant son capital et mesurant un investissement dont il espère, comme de raison, tirer le maximum avec le minimum."

    https://www.ledevoir.com/sports/5319...box=1531006665
    BrunoG and M914 like this.

  2. #2
    louisn est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Marque de vélo
    Norco CRR SL patché, FM-058 CX
    Localisation
    LA rivière
    Messages
    2 274

    Par défaut

    Pas très éloquent si tu veux mon avis.

    Louis
    lesagep likes this.

  3. #3
    lesagep est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    février 2005
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Marinoni de route, un "Fausto Coppi" au musée, un Cannondale VTT
    Localisation
    Boucherville-sur-Mer & 127.0.0.1
    Messages
    4 227

    Par défaut

    Citation Envoyé par louisn Voir le message
    Pas très éloquent si tu veux mon avis.

    Louis
    Redondant comme je disais, mais belle plume toute de même. J'ai bien aimé la présentation de l'évolution alors qu'auparavant, le cyclisme et son image étaient l’apanage de l'ouvrier, le prolétaire alors que maintenant la technologie et le contrôle analytique du moindre effort prédominent, reflet de nos temps à l'ère de l'IA et des algorithmes si j'ose dire.
    BrunoG likes this.

  4. #4
    louisn est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Marque de vélo
    Norco CRR SL patché, FM-058 CX
    Localisation
    LA rivière
    Messages
    2 274

    Par défaut

    Je ne connais pas le journaliste,mais me semble que quand on écrit un article sur le cyclisme ( t'sé on connaît ça à Vélocia le cyclisme ) dans un journal "sérieux" comme Le Devoir, on devrait se forcer un peu plus.
    Copier quelques éléments sommaires de textes "grapillés" ça et là, ne garder qu'une ou deux phrases séduisantes venues de revues télévisées ou d'auteurs à succès de l'époque, et de là, diffuser par quelque maladroite association un message biaisé, faux.
    OH ! Wait !! .....
    C'est du journalisme .....!!

    Est-ce qu'il écrit aussi sur le hockey ? Serait intéressant de voir quelle plume il utilise !!

    Louis

  5. #5
    lesagep est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    février 2005
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Marinoni de route, un "Fausto Coppi" au musée, un Cannondale VTT
    Localisation
    Boucherville-sur-Mer & 127.0.0.1
    Messages
    4 227

    Par défaut N'est pas Rioux qui veux, heureusement

    C'est ton point de vu, que je ne partage pas entièrement, mais que je respecte. Peu de journalistes d'ici peuvent se monter au niveau de Foglia lorsque venait le temps d'aborder le vélo et le TDF et de sa plume "célinienne". Dire qu'on s'ennuie serait réducteur.

    Bon, faut peut-être envisager que le lecteur cible, qui maintenant va au-delà de l'intelligentsia outremontaise puisque le papier a gagné en popularité depuis le départ de l'autre quotidien des kiosques non virtuels, n'est pas nécessairement féru de vélo. En ce sens, l'article est bon, c'est le mien, mon point de vue.

    Ce n'est tout de même pas au niveau de Rioux et ses ineffables raccourcis et la mollesse de sa rhétorique s'il en est , un peu plus relevé pour être précis.
    Dernière modification par lesagep ; 13/07/2018 à 05h57.
    Veloberville, BrunoG and Rikimiki like this.

  6. #6
    louisn est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    janvier 2011
    Marque de vélo
    Norco CRR SL patché, FM-058 CX
    Localisation
    LA rivière
    Messages
    2 274

    Par défaut

    C'est là que j'ai un problème.
    Est-ce que c'est un article, une chronique ?
    Des chroniqueurs spécialistes (comme Foglia faisait à l'occasion sur le vélo par exemple), ça nous manque en effet.
    Ils s'intéressent et connaissent leur sujet un peu mieux. Remarque que ça n'en fait pas automatiquement des grands écrivains.
    Même dans les revues spécialisées, y a des conneries qui s'écrivent en masse...

    Le lecteur moyen comme cible. C'est justement là le problème.
    Il va gober ça, condamner Froome, penser "qu'ils sont tous dopés", que ce sont des "machines programmées", et blah, blah...
    Des "hommes d'affaire"....sérieux....
    C'est effleurer un sujet sans avoir pris la peine de lire suffisamment pour s'en informer correctement.
    Il condamne, prends position sans indiquer clairement son point de vue, ses sources.
    Tsé, juste sur l'image très séduisante du "prolétaire" sur roues. Si, au lieu de s'être auto-satisfait de l'esthétisme de sa plume, il s'était informé des conditions de travail des cyclistes pros d'aujourd'hui, il aurait constaté qu'une grande, très grande majorité des coureurs "professionnels", néo pros, continentaux, etc. ne font même pas le salaire minimum, ont des conditions de "travail" inimaginables pour "l'adulte moyen". C'est plus que jamais une job de forçats et de prolétaires.


    Tu sais, je repense à mon post précédent.
    Relis l'article, mais enlève "cyclisme", et mets "hockey" à la place.
    Là, je suis totalement d'accord avec le journaliste.
    Les joueurs de hockey professionnels dirigent leur carrière comme des hommes d'affaire. Aaaahhh!! Qu'on on s'ennuie des Maurice Richard et autres forçats et prolétaires, auxquels on s'identifie mieux. Les joueurs d'aujourd'hui se droguent, s'entrainent comme Drago dans Rocky IV, blah, blah...

    Louis
    lesagep, BrunoG, Rikimiki and 1 others like this.

  7. #7
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 332

    Par défaut Foglia

    Merci à vous deux pour vos échanges éclairants et fort intéressants! Lâchez pas, on va continuer de vous lire!

    Je m'immisce ici qu'en souvenirs du Foglia qui nous parlait aussi du vélo ordinaire, des plus beaux paysages d'Amérique (au nord du Vermont, sur les collines surplombant Montgomery Center, avec Richford derrière), du Foglia au Grand Tour de 1994, mon premier Grand Tour comme bien d'autres Québecois qui découvraient alors le cyclisme à travers la belle campagne québecoise.

    Foglia ne nous a pas sevré doucement à travers quelques textes épars au fil des mois après son retrait du journalisme, il nous a abandonné bêtement et brusquement, pas un mot, pas un texte depuis des années. C'est bien sûr son droit le plus absolu, je n'ai moi-même pas mis les pieds au bureau une seule fois depuis juillet 2013 quand j'ai pris ma retraite du Mouvement Desjardins. Mais qu'est-ce qu'on s'ennuie de ses textes depuis!
    "Dis, quand reviendras-tu?
    Dis, au moins le sais-tu? ..."
    lesagep, BrunoG and Étiti like this.
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

  8. #8
    BobBarker75 est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    septembre 2015
    Messages
    427

    Par défaut

    Ce texte du Devoir partagé par lesagep est pas mai, je trouve.

    Le propos général est juste et sous-tend que l'UCI joigne (un jour) la parole aux actes en matière de dopage et applique les règles à la lettre quand un coureur professionnel comme Froome se fait épingler. Et, ce jusqu'à ce que toute la lumière ait été faite par les autorités antidopage. Ni plus, ni moins.

    C'est bien beau de venir ici et de planter le lecteur moyen qui serait prétendument cynique "sans raison" envers ce sport supérieur que semble devenu le cyclisme pour certains. Or, si les responsables et les divers intervenants de ce magnifique sport sont incapables sciemment ou non d'appliquer leurs propres règles quand des cas de dopage surviennent, on peut comprendre ce cynisme.

    Les gens ne suivent pas les moindres détails du cyclisme. Et, c'est vrai qu'ils sont exposés principalement aux gros noms du cyclisme par l'entremise des médias d'ici (comme le texte du Devoir) et d'ailleurs plutôt qu'à tous les Frank Parisien de ce monde. Mais bon, il y a toujours eu Geneviève Jeanson plus près de nous. Et, ces histoires de cyclistes amateurs dopés, en plus de celles exposées dans le bon documentaire Icarus.

    Or, lorsque des cas de dopages allégués éclatent au grand jour et que les médias révèlent des magouilles en haut lieu pour étouffer ou écarté l'affaire, ces mêmes gens sont capables de faire la part des choses sur la détermination réelle des autorités et c'est tout le cyclisme qui en souffre malheureusement.
    Dernière modification par BobBarker75 ; 13/07/2018 à 11h48.
    lesagep and BrunoG like this.

  9. #9
    lesagep est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    février 2005
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Marinoni de route, un "Fausto Coppi" au musée, un Cannondale VTT
    Localisation
    Boucherville-sur-Mer & 127.0.0.1
    Messages
    4 227

    Par défaut

    Cher LouisN

    Je souscris à tes propos, et comme l'a souligner un des intervenants, Le Devoir ne s'arroge pas la qualité d'être spécialisé dans la couverture du cyclisme, ni d'aucun sport à ce que je sache.

    L'idée d'un cyclisme d'antan qui rejoignait le prolétariat, le mineur du nord comme ceux des forges du sud, alors qu'aujourd'hui, la place qu'occupe la technologie dans ce sport peut également être mise en parallèle avec la réalité du travail m'apparaît tout aussi judicieuse. Tu as bien fait de souligner que peu d'entre-eux, les cyclistes modernes, tirent profit autant que le joueur de baseball professionnel ou le footballeur des grandes lignes européennes. On peut douter que les "groupetti" aient un salaire équivalent au niveau de souffrance qu'ils endurent. Probablement que seuls quelques "stars", en profitent et ce qui est un peu ahurissant, c'est qu'ils puissent s'en tirer aussi gracieusement de situation.

    Un bon et beau débat sur Vélocia, sans excès de langage dont les réseaux actuels nous habituent, avouons que cela fait du bien.

    (Ajout) : la métaphore de l'homme d'affaire peut prendre également un sens d'organisation mécaniste et tayloriste, où tout est réglé à l'horloge, y compris l'effort de courses par le biais des mesures en Watt, la stratégie par les communications constantes grâce aux oreillettes, sans parler de l'apport pharmaceutique, de plus en plus sophistiqué.
    Dernière modification par lesagep ; 13/07/2018 à 16h48.
    Rikimiki and louisn like this.

  10. #10
    BrunoG est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juin 2006
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Velo-Sport Lovell 1987, 2 Marinonis et plusieurs vieux vélos
    Localisation
    Longueuil
    Messages
    4 356

    Par défaut Foglia

    Citation Envoyé par Rikimiki Voir le message
    Merci à vous deux pour vos échanges éclairants et fort intéressants! Lâchez pas, on va continuer de vous lire!

    Je m'immisce ici qu'en souvenirs du Foglia qui nous parlait aussi du vélo ordinaire, des plus beaux paysages d'Amérique (au nord du Vermont, sur les collines surplombant Montgomery Center, avec Richford derrière), du Foglia au Grand Tour de 1994, mon premier Grand Tour comme bien d'autres Québecois qui découvraient alors le cyclisme à travers la belle campagne québecoise.

    Foglia ne nous a pas sevré doucement à travers quelques textes épars au fil des mois après son retrait du journalisme, il nous a abandonné bêtement et brusquement, pas un mot, pas un texte depuis des années. C'est bien sûr son droit le plus absolu, je n'ai moi-même pas mis les pieds au bureau une seule fois depuis juillet 2013 quand j'ai pris ma retraite du Mouvement Desjardins. Mais qu'est-ce qu'on s'ennuie de ses textes depuis!
    "Dis, quand reviendras-tu?
    Dis, au moins le sais-tu? ..."
    Je crains qu'il ne revienne pas. À 77 ans, bientôt 78, je peux difficilement le blamer même si je m'ennuie beaucoup de lui. À part l'âge, il peut y avoir des raisons secondaires. Pour un ex-typographe, amoureux de la chose imprimée, un journal virtuel que plus grand'monde ne lit n'est peut-être pas le paradis. Autre chose, je me souviens que dans une chronique, il y a 10 ou 15 ans (ou 20, le temps passe tellement vite...), il avait pris la défense de La Presse en écrivant que, depuis quelques années, La Presse était (alors) devenue un excellent journal d'information. Aujourd'hui, dans sa crise existentielle, La Presse a plus ou moins déclaré (entre les lignes) que l'information est subordonnée à une ligne éditoriale fédéraliste (lire: appui inconditionnel aux Parti Libéral du Québec et au parti Libéral du Canada). Cette saga d'une tranformation en organisme à but non lucratif au moyen d'une Loi adoptée sous le régime du baillon, sans discussion, assortie d'une position politique ferme (pas évident, pour un gars un peu anar sur les bords...) risque de lui laisser un drôle d'arrière-goût.

    Mais revenons au dopage en cyclisme.

    Ce qui m'embête le plus, c'est que les dopés ont toujours une longueur d'avance sur les contrôles anti-dopage. Alors souvent le vainqueur d'une course cycliste d'envergure n'est connu que quelques années après, quand on a déclassé les dopés reconnus et qu'il y a prescription pour les autres dopés pas encore reconnus. Par exemple, qui peut prédire si Froome va gagner le Tour de France de l'an dernier ou celui de l'année précédente ? iI est encore en bonne position (vainqueur pour l'instant) mais les doutes ont commencé a surgir.

    Autre problème, Anquetil lui-même a avoué s'être dopé, même s'il n'a avoué que la caféine. N'oublions pas le décès de Tom Simpson en 1967... aidé par la consommation d'amphétamines. Si le dopage était déjà présent dans les années 1960 (et même 1950, avec le grand Fausto Coppi) , quand est-ce que ça a commencé ? Bien malin qui pourrait le dire... Voici un lien vers ceux qui ont avoué : http://www.cyclisme-dopage.com/aveux.htm

    le «passeport biologique» a-t-il résolu le dopage ? Pas sûr; si la collecte des données biologiques a commencé après le dopage de l'individu, ses résultats faussés seront jugés cohérents avec eux-mêmes...

    Mais qu'ils soient seulement quelques-uns à se doper, ou qu'ils le soient tous, il n'en reste pas moins qu'ils donnent un spectacle hallucinant sur le Tour de France. CHaque étape voit son lot d'exploits, de courage et d'efforts. J'espère seulement qu'ils luttent tous à force égale (en matière d' «aide médicale»).
    Dernière modification par BrunoG ; 13/07/2018 à 16h25.
    lesagep, Rikimiki and Étiti like this.

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •