Page 2 sur 3 PremièrePremière 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 à 20 sur 28

Discussion: Pression des pneus quand y fait froid

  1. #11
    Avatar de Felizecat
    Felizecat est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    4 338

    Par défaut

    Pour moins de 5 dollars, un indicateur de pression des pneus.

    Modèle expérimental efficace:

    1) gonfler le pneu à température intérieure à pression maximale exigée. documenter
    2) sortir le vélo et le laisser refroidir à l'ombre
    3) prendre la pression du sujet après 60 minutes et documenter la température extérieure. Tâter le pneu pour en tester la rigidité

    Cela devrait permettre d'avoir un bon estimé de la pression à mettre, en fonction de la température

    Lorsque j'habitais Kuujjuaq, mon vélo de montagne avait de gros pneus, et à la chaleur, je gonflais au maximum. À moins 30, la différence de pression était minimale et acceptable.

  2. #12
    Cado est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juin 2010
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Specialized S-Works Venge, S-Works SHIV TT UCI, Specialized EPIC COMP MTB
    Localisation
    Chambly
    Messages
    1 589

    Par défaut

    Été comme automne/printemps, je gonfle avec ma pompe a pieds a l'extérieur. Je laisse le vélo dehors 1 min ou 2min avant de gonfler.

    C'est plus important l'été durant les canicule pour éviter un surpressions lors des descentes causé par la friction des freins. Si on ne fait que du plat, c'est pas mal moins important.

    Par temps froid, la plus part des explications donné avant sont excellente. Sauf que pour le vélo, je ne croie pas que la friction du pneu sur le bitume soit assez important pour faire monter la pression (même pas .25psi). Encore une fois, la pression peut monter par un freinage soutenu en descente, mais rien a voir a l'augmentation par un temps de canicule.

    Je croie que gonfler plus bas par temps froids vas aider juste un petit peu mais sans grande différence a comparer a l'été. En saison, on applique des pressions plus basse pour la pluie, pour les circuits avec des courbes serré a haute vitesse ou pour des route endommagé (avec boyau du moins), mais pour le temps froids c'est la flexibilité du caoutchouc qui fait la différence.

    Je gagerai une paye que le caoutchouc de la plus part des pneus et boyau sont conçu pour les températures d'été, printemps et automne. Il ne doit pas avoir de production pour la Sibérie. Donc comme un pneu de performance pour voiture, le caoutchouc va être trop dure pour rouler sous 3 degré celcius. Oui, oui...j'ai dit trop dure. Le caoutchouc de pneus d'hivers est vraiment plus moue et flexible se qui rend l'adhérence possible a temps très froids. Ceux qui ont déjà roulé des pneus d'hiver sur leur voiture pendant un été complète on surement constater qu'il avait fondu rendu au mois de septembre.

    Donc, au point de congélation les pneus de vélo n'ont pas l'adherence nécessaire et baisser la pression vas aider juste un peu mais faut pas s'attendre a des miracles et ont doit vraiment ralentir dans les virages.
    Dernière modification par Cado ; 21/11/2010 à 09h54.

  3. #13
    Avatar de Felizecat
    Felizecat est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    4 338

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cado Voir le message

    Je gagerai un paye que le caoutchouc de la plus part des pneus et boyau sont conçu pour les températures d'été, printemps et automne. Il ne doit pas avoir de production pour la Sibérie. Donc comme un pneu de performance pour voiture, le caoutchouc va être trop dure pour rouler sous 3 degré Celsius.
    Les specialized Roubaix Pro ont une semelle plus molle et plus épaisse, sans sillons, et m'ont donné satisfaction 365 jours par années, avec limitations évidentes lors de verglas.

  4. #14
    Cado est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juin 2010
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Specialized S-Works Venge, S-Works SHIV TT UCI, Specialized EPIC COMP MTB
    Localisation
    Chambly
    Messages
    1 589

    Par défaut

    Citation Envoyé par Felizecat Voir le message
    Les specialized Roubaix Pro ont une semelle plus molle et plus épaisse, sans sillons, et m'ont donné satisfaction 365 jours par années, avec limitations évidentes lors de verglas.
    Bon, a quel nom je fait le cheque

    Serieux, La semelle des Roubaix Pro est plus molle et épaisse pour absorber les coups des mauvaise route ou pavé (dont le nom Roubaix), mais le caoutchouc n'est pas nécessairement plus moue pour travailler en hivers.

    Pour travailler par temps froid, ça prendrait un caoutchouc moue combiné avec des rainures ou sillons flexible. Sur les pneu d'hivers d'auto performant sur la glace, c'est les petite rainures en caoutchouc très flexible qui font l'adhérence en se déformant pour coller au sol durant les freinages et courbe.

    Je te croie quand tu dit que tu est satisfait et qu'il y a des limitation par temps de verglas mais tu ne doit pas prendre les courbes aussi rapidement qu'en été? Pour revenir a la question, compte tenu que tu a beaucoup d'expérience en vélo urbain d'hiver, croie tu que baisser la pression des pneu ferait une différence perceptible pour prendre les courbes sans soucie.

  5. #15
    Avatar de Felizecat
    Felizecat est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    4 338

    Par défaut

    Bien sûr, je ne parle que de mon expérience et je n'ai pas essayé tous les pneus sur le marché. Mais une gomme molle est plus sensible à la friction (d'ou l'usure rapide) et donc plus adhérente. À mon sens, les gommes molles seront plus appropriées à basse température pour cette raison.

    Gardant à l'esprit que je roule en fixie, tant que la chaussée est sèche et dénuée de glace, je n'ai pas eu de problème. Frapper de la glace noire, cela change tout, peu importe le pneu. Je vais toujours tourner à vitesse prudente, tant que j'aurai un point de vue éclairé sur la route qui vient avec une estimation de la distance de freinage...

    Pour ce qui est de l'expérience Defrag en sait sûrement plus que moi.

    J'ai déjà roulé avec des pneus cloutés; sur de la glace, c'est super. Sur l'asphalte, c'est glissant (mon expérience). Si l'hiver montre plus d'asphalte que de route glacée, je préfère une adhérence optimale et prendre des routes plus adéquates. À Montréal, après un hiver en vélo hivernal urbain, je ne vois pas le besoin de pneus à clous, ou même à crampons.

    Mais qui sais si dans 2 ans je ne changerai pas d'opinion? On verra...

  6. #16
    defrag est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    10 628

    Par défaut

    Citation Envoyé par Felizecat Voir le message
    Pour ce qui est de l'expérience Defrag en sait sûrement plus que moi.
    Effectivement je suis un expert.

  7. #17
    Avatar de Felizecat
    Felizecat est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    4 338

    Par défaut

    Citation Envoyé par defrag Voir le message
    Effectivement je suis un expert.
    OK.

    Je voulais dire:

    "Pour ce qui est de l'expérience n'importe qui autre que Defrag et moi en sait sûrement plus."

    Simple erreur de frappe.

    ;o)

  8. #18
    defrag est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    août 2005
    Messages
    10 628

    Par défaut

    Citation Envoyé par Felizecat Voir le message
    OK.

    Je voulais dire:

    "Pour ce qui est de l'expérience n'importe qui autre que Defrag et moi en sait sûrement plus."

    Simple erreur de frappe.

    ;o)
    Voilà qui est mieux!

  9. #19
    PatDu est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    avril 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Izoard, Giant Bowery
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 833

    Par défaut

    Citation Envoyé par Cado Voir le message
    Je te croie quand tu dit que tu est satisfait et qu'il y a des limitation par temps de verglas mais tu ne doit pas prendre les courbes aussi rapidement qu'en été? Pour revenir a la question, compte tenu que tu a beaucoup d'expérience en vélo urbain d'hiver, croie tu que baisser la pression des pneu ferait une différence perceptible pour prendre les courbes sans soucie.
    Je n'y crois pas et j'aime mieux avoir un petit souci de traction que d'avoir un flat à réparer dehors à -20C.

  10. #20
    PatDu est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    avril 2004
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Izoard, Giant Bowery
    Localisation
    Montréal
    Messages
    4 833

    Par défaut

    Citation Envoyé par defrag Voir le message
    Effectivement je suis un expert.
    J'aime bien ce vidéo. Ça me fait penser à ma dernière débarque quand j'ai voulu passer récemment par dessus une énorme branche qui bloquait toute une voie sur Côte-Ste-Catherine...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 1 2 3 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •