Page 3 sur 9 PremièrePremière 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 89
Like Tree126Likes

Discussion: Élections 2015

  1. #21
    Felizecat est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 334

    Par défaut

    Je pense que la démocratie, c'est un privilège. On a qu'à regarder la façon avec laquelle la supposée "plus grande démocratie du monde", les États-Unis, ou les noirs se voir aujourd'hui limités dans leur droit de vote.

    Au delà du droit de vote, il y a le besoin de voir les servants de la démocratie, ceux qui nous représentent, faire ce travail de nous représenter.

    Je ne me reconnais pas parmi ces prétendants à nous représenter.

    Je vais donc m'en remettre aux idées de ces personnes, espérant que parmi ces idées, certaines auront au moins un écho pour moi.

    À date, seuls les verts ont un discours qui m'interpelle; a me parle d'avenir à long terme, et non d'un avenir qui ne se concrétiseras qu'au moment du vote.

    C'est encore bien peu.

    Alors il me reste à voir comment ces prétendants se comportent...

    Dans ma région, Longueuil, le représentant du NPD est le seul à m'avoir envoyé un pamphlet aux deux mois depuis 2011. Le seul à avoir organisé des événements communautaires orientés vers la famille.

    Je n'ai pas de famille. Je ne suis même pas en couple. Mais il m'aura démontré ses valeurs avec un comportement consistant et cohérent avec son discours depuis 2011. Et si j'avais eu une famille, j'aurais participé à ces événements.

    Je ne voterai pas stratégique, mais mon vote tiens à bien peu dans le fond.

    Si je devait voter en fonction de l'aspirant au titre de "Grand Représentant du peuple", c'est certain que Harper ne peut être élu, parce qu'il n'a jamais démontré être un véritable homme d'état. Mr Mulcair semble engoncé dans son veston donnant l'impression qu'il ne peut qu'à peine bouger. Mr Trudeau est plein de verve et d'hormones, mais bien peu expérimenté. Mme May est véritablement la plus "vraie", authentique du groupe, mais elle n'est pas corrompue par le besoin de stratégiser auprès de groupes opposés pour élargir sa base... Mr Duceppe, fait énormément de sens dans son discours, mais il est hors contexte.

    Alors, le droit de vote est un privilège. Mais je me sent comme les Noirs américains; mon droit de vote est particulièrement limité.
    Dernière modification par Felizecat ; 11/10/2015 à 17h48.
    ORIGNAL and BrunoG like this.

  2. #22
    velolibrius est déconnecté Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    75

    Par défaut

    Citation Envoyé par denis.H Voir le message
    Voter est un privilège dans notre pays, n'attendons pas de le perdre ...
    Ce bout de phrase m’interpelle. Voici pourquoi.

    1- Voter n’est pas un privilège, mais un droit.

    D’une part, un droit reconnaît et garantit la faculté d’agir (ou pas) à toutes les personnes possédant les qualités requises (p. ex. la citoyenneté et la majorité).

    D’autre part, un privilège (du latin juridique privilegium « loi concernant un particulier ») consent un avantage particulier à une personne ou un groupe (restreint) de personnes.

    Dans le cas du vote, j’aurais un privilège, par exemple, si je pouvais voter 2 fois, ou si mon vote comptait pour plus que celui des autres. Ce n’est pas le cas, heureusement.

    Par ailleurs, on entend souvent dire que « voter est un devoir ». Un devoir est une obligation juridique ou morale. Sur le plan légal, voter n’étant pas obligatoire, ça ne peut donc pas être un devoir. Par contre, sur le plan de la morale, ça dépend des valeurs de chaque individu : si quelqu’un juge qu’il est moralement essentiel de voter, il se crée une obligation envers lui-même, donc un devoir.

    2- Le droit de vote n’est pas menacé.

    Notre système démocratique repose sur la ‘représentation’ : des individus posent leurs candidatures pour représenter le peuple au sein de la prochaine ‘gouvernance’. Le mécanisme de sélection est le vote universel (accordé à tous). La plupart des candidats se présentant sous une bannière (parti politique), ce sont ceux des partis les mieux nantis qui auront le plus de chances de se faire élire.

    Le problème, c’est que les candidats pour ces partis cessent pratiquement de représenter le peuple : ils ont accepté, lors de leur investiture partisane, de servir en premier lieu les intérêts de leur parti. Ils adoptent la ‘ligne de parti’, abandonnant leur personnalité et leur ‘régionalité’.

    On ne vote donc plus pour des ‘humains’ mais pour les ‘machines’ politiques qui financent, dans l’ombre, les partis politiques. La démocratie devient une oligarchie d’éminences grises. Le vote que l’on croyait être l’exercice de la démocratie, est, en réalité, l’illusion de la démocratie s’exerçant !

    Et comme ce système fonctionne à merveille pour elles, les puissances de l’ombre ne menaceront ‘jamais’ (sous réserve) le droit de vote, car c’est justement lui qui donne toute sa (trompeuse) légitimité au système! Voter devient la perpétuation de l’illusion démocratique !

    Suis-je cynique? Oui, malheureusement. Je ne me demande plus pour qui voter, mais pour quoi (en 2 mots) voter !

    Dans mon comté, par exemple, il y a un candidat qui s’est démarqué, au cours des dernières années, en se démenant comme un diable pour les victimes de la pyrrhotite (lui-même étant victime); je le crois honnête et loyal. Comme homme, je lui ferais confiance. Mais, sacrament!, il se présente pour le Parti libéral des Commandites! Il se disqualifie d’office !

    Les autres? Ce sont tous des ‘poteaux’ d’élection. Aucun n’est autre chose que son parti politique.

    Le 19, j’irai voter. Il me reste à choisir. Je ferai mon ixe pour le candidat qui aura le moins de chances (ou de risques) d’être élu. Comme ça, au moins, je me réconforterai à l’idée de ne pas porter la responsabilité de ce qui va se passer dans les quatre prochaines années. C’est ma manière à moi de contribuer le moins possible à l’illusion démocratique…
    happy likes this.

  3. #23
    BrunoG est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juin 2006
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Velo-Sport Lovell 1987, 2 Marinonis et plusieurs vieux vélos
    Localisation
    Longueuil
    Messages
    4 374

    Par défaut

    Ma conjointe et moi avons voté par anticipation aujourd'hui.

    Elle a voté conservateur, j'ai voté NPD.

    Pas évident. Je suis très mal à l'aise de la façon dont certains journaux associés de longue date au Parti Libéral ont démonisé Harper.

    - Les Conservateurs ont respecté le domaine de compétence des provinces.

    - Les Conservateurs ont réduit la TPS de 2 points. Ceratains auraient préféré que ces points soient tranférés automatiquement aux provionces mais Harper a préféré que les provinces qui avaient besoin de cet argent le prennent publiquement, au lieu de le recevoir en catimini.

    - Les conservateurs ont tout fait pour mettre en valeur nos richesses pétrolières pendant qu'elles valent encore quelque chose. Quand on aura délaissé le pétrole, après que tous ceux qui en ont auront pollué la planète, on ne pourra plus le vendre car il ne vaudra plus rien.

    - Les conservateurs appuient les États-unis qui essaient d'implanter la démocratie et le respect des droits humains au Moyen-Orient

    - Les Conservateurs appuient Israël qui est un état de droit et un une démocratie, coincé entre des monarchies rétrogrades et des dictatures sanglantes.

    - les Conservateurs ont fait tout ce qui est possible pour éviter que des terroristes se glissent parmi les réfugiés demandeurs d'asile.

    Mais

    - Les Consrvateurs ont continué ce que les Libéraux avaient entrepris : le vol de la caisse d'assurance-emploi

    - Les Conservateurs ont miné la crédibilité du Canada sur la scène internationale, en s'alignant sur les pays démocratiques tout en refusant des réfugiés, au lieu de la neutralité des gouvernements Libéraux

    - Les conservateurs favorisent indûment ceux qui épargent (traitement fiscal de plus en plus favorable quant aux dividendes)

    - les Conservateurs veulent un péage sur le Pont Champlain (un pont fédéral qui n'est ni interprovincial, ni international) comme le gouvernement Couillard

    - les conservateurs ont dans leur groupes des idéologues de droite radicale, pour qui le port d'armes est un droit inaliénable (comme aux États-unis, où le taux d'homicides par arme à feu est beaucoup plus haut qu'au Canada), le créationnisme devrait être enseigné dans les écoles, à l'encontre de la science, la réhabilitation des jeunes délinquants un rêve naïf, etc.

    - On dirait que le titre de ministre est purement honorifique, car toutes les décisions importantes ou moyennement importantes sont prises par le Bureau du Premier Ministre, sans beaucoup d'égards pour le Conseil des ministres...

    Tout bien considéré, même si je déteste la façon dont les conservateurs ont été salis, je crois qu'il est temps de ré-équilibrer les choses.

    - Les gens qui connaissent personnellement Tom Mulcair le considèrent comme un individu très centré sur lui-même et qui supporte mal la contradiction.
    - Mais quand il était ministre provincial de l'environnement, il a bloqué la privatisation du Mont-Orford, notamment d'une partie de terrain qui avait été léguée à l'État par le poète Alfred Desrochers, à condition que ce terrain soit public pour toujours.
    - L'équipe NPD est peu expérimentée et peu corrompue (allo les commandites et le programme d'infrastructures de Justin Trudeau qui débouchera éventuellement sur une nouvlle Commission Charbonneau) Rien de mieux que des viaducs et de l'asphaltage, pour favoriser les amis du Parti Libéral...
    - Le NPD semble vouloir faire quelque chose pour les chômeurs.

    Ceci dit, je crois qu'il ne serait pas inutile que j'explique le problème du financement de l'assurance emploi, car il disqualifie les Libéraux et les Conservateurs:

    Il y a plusieurs années, l'assurance emploi était déficitaire. les Libéraux ont coupé l'accès aux prestations et sytématiquement surestimé le coût du régime, afin de justifier des cotisations plus élevées que nécessaire, d'effacer le déficit du programme et de générer des surplus. Dès 1999, le bureau du Vérificateur général du Canada se penchait sur le niveau du taux de cotisation, qui semblait sensiblement trop élevé. À l'époque, on avait conclu que le taux était plus élevé que nécessaire à court terme mais était probablement acceptable à long terme, afin de créer des surplus en vue d'éventuelles années de vaches maigres. Par la suite, l'écart entre les cotisations perçues et ce qui était nécessaire est resté très élevé, au cours d'une longue période de croissance économique. les Libéraux ont décidé que le surplus était un surplus «notionnel», donc reconnu au moyen d'une écriture comptable, mais l'argent était imputé au compte global du Canada, réduisant ainsi la dette nationale. Le «nouveau» gouvernement conservateur s'est penché sur la question en 2008, quand est venu le temps de décider ce qui devrait être fait avec le suplus accumulé. Je suis moi-même passé devant un comité de la Chambre des Communes en avril ou mai 2008 pour expliquer d'où venait le surplus et ce qui pouvait en être fait. Techniquement, le surplus notionnel était rendu à plus de 50 milliards $ mais on n'avait besoin que de 15 milliards $ pour stabiliser le système en cas de récession. En septembre 2008, au début de la récession, on parlait encore de moi à la Chambre des Communes (intervention d'un député Libéral). Finalement, le gouvernement conservateur a décidé que comme c'était un fonds notionnel, ce fond n'avait jamais vraiment existé et sa reconnaisance à raison de 50 milliards aurait nécessité d'augmenter la dette nationale de 50 milliards car l,argent avait servi à résuire la dette nationale,

    Le problème, c'est que les cotisations d'assurance emploi sont prélevées uniquement sur les premiers 49 500 $ de salaire annuel. Par exemple, si on collecte 1% en trop, c'est 1% pour celui qui gagne 49 500 $ mais seulement 0,5% pour celui qui gagne 99000 $ et 0,25% pour celui qui gagne 198000 $. Autrement dit, une cotisation trop élevé de 1% du salaire par exemple, correspond à une taxe égale à 1,0% des premiers 49 500 $ de salaire, un impôt régressif, contraire à tous nos principes de fiscalité. Dans un pays comme le Canada, où on essaie d'imposer les riches proportionnellement plus que les pauvres, c'est inacceptable.

    Alors voilà. Je crois que l'intégrité morale du NPD est supérieure à celle des Libéraux et des Conservateurs.

    Par ailleurs, je demande à notre webmaster de corriger le titre de cette discussion: il s'agit des élections de 2015, aps 1995 (bon, j'ai dû rester marqué par le référendum...)
    velolibrius likes this.

  4. #24
    villeneuve80 est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cervélo RS , Devinci Atlas, Guru Praemio R
    Localisation
    Lac Beauport
    Messages
    1 805

    Par défaut

    Citation Envoyé par velolibrius Voir le message
    Ce bout de phrase m’interpelle. Voici pourquoi.

    1- Voter n’est pas un privilège, mais un droit.

    D’une part, un droit reconnaît et garantit la faculté d’agir (ou pas) à toutes les personnes possédant les qualités requises (p. ex. la citoyenneté et la majorité).

    D’autre part, un privilège (du latin juridique privilegium « loi concernant un particulier ») consent un avantage particulier à une personne ou un groupe (restreint) de personnes.
    si on se compare à plusieurs régions du monde, le droit de vote est certainement un privilège !
    sinon ça me renverse toujours de voir qu'on risque encore une fois de voter pour des gens si ouvertement manipulateurs, dogmatiques, contrôlants et rétrogrades que les conservateurs.
    J'ai honte d'être représenté par ces gens là...
    Dernière modification par villeneuve80 ; 12/10/2015 à 01h14.
    ORIGNAL, jparseno and denis.H like this.

  5. #25
    velolibrius est déconnecté Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    75

    Par défaut

    Citation Envoyé par villeneuve80 Voir le message
    si on se compare à plusieurs régions du monde, le droit de vote est certainement un privilège !
    sinon ça me renverse toujours de voir qu'on risque encore une fois de voter pour des gens si ouvertement manipulateurs, dogmatiques, contrôlants et rétrogrades que les conservateurs.
    J'ai honte d'être représenté par ces gens là...
    Je comprends que nous pouvons nous estimer chanceux de ne pas vivre sous un régime totalitaire , dictatorial ou autre de ce genre. Notre système est dit 'démocratique' parce que peuple a techniquement le pouvoir d'élire ses dirigeants. Mais cette 'chance' n'est pas un 'privilège', par définition. Puisque le droit de vote est accordé à tout le monde, on ne peut pas dire que c'est un privilège, le privilège étant un droit spécial que la majorité ne possède pas.

    La raison pour laquelle j'insiste sur la distinction à faire entre les deux termes, c'est que si on se met à considérer le droit de vote comme un privilège, on finira par avoir peur de le perdre, ce qui n'est pas bon: quand quelqu'un t'accorde un 'privilège', tu as tendance à rester 'poli' avec lui, de crainte qu'il ne te le retires. C'est une position de faiblesse. Le droit de vote est inscrit dans la Constitution et la Constitution appartient au peuple; ce n'est pas une faveur qui est faite au peuple.
    bardamu likes this.

  6. #26
    jmdapozzo est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Trek Émonda, Soma Smoothie
    Localisation
    Île-des-Soeurs
    Messages
    400

    Par défaut

    Citation Envoyé par velolibrius Voir le message
    Dans mon comté, par exemple, il y a un candidat qui s’est démarqué, au cours des dernières années, en se démenant comme un diable pour les victimes de la pyrrhotite (lui-même étant victime); je le crois honnête et loyal. Comme homme, je lui ferais confiance. Mais, sacrament!, il se présente pour le Parti libéral des Commandites! Il se disqualifie d’office !
    Moi c'est ce bout de phrase qui m'interpelle!

    Voici un candidat que tu trouves honnête et loyal qui se présente. Mais comme il représente le "Parti libéral des Commandites" il ne trouve grâce à tes yeux. Tu n'es pas sans savoir que le pouvoir corrompt, c'est ce qui est arrivé aux libéraux. Mais je crois que l'équipe a changé et s'est épurée. Les partis changent, évoluent et oui,se corrompent avec le temps lorsqu’au pouvoir. Mais il est justement important de ramener ce pouvoir à des gens qui sont honnêtes et loyaux.

    Le pouvoir corrompt ; le pouvoir absolu corrompt absolument comme disait l'autre. Il est grand temps de changer le parti au pouvoir!
    ORIGNAL likes this.

  7. #27
    villeneuve80 est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cervélo RS , Devinci Atlas, Guru Praemio R
    Localisation
    Lac Beauport
    Messages
    1 805

    Par défaut

    Le gros problème qu'on a au canada est résumé ici (image tiré du net) :


    Capture d’écran 2015-10-12 à 11.04.50 AM.jpg

    Même si les 2/3 des électeurs ne veulent pas des conservateurs, nous sommes presque condamnés à les subirs...
    Il y a seulement une option pour le 1/3 de la population de "droite", ils votent donc tous pour les conservateurs, alors que 3 partis divisent le vote pour les gens plus de "gauche".

    Quand même bête que la majorité de la population ne puisse être entendue pour cette simple raison...
    il faut créer de toute urgence un nouveau parti de droite !!!!!
    Dernière modification par villeneuve80 ; 12/10/2015 à 12h22.
    Felizecat and BrunoG like this.

  8. #28
    ghoumard est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juin 2013
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Route, Gravel, TT
    Localisation
    Blainville
    Messages
    234

    Par défaut

    Citation Envoyé par villeneuve80 Voir le message
    Le gros problème qu'on a au canada est résumé ici (image tiré du net) :


    Capture d’écran 2015-10-12 à 11.04.50 AM.jpg

    Même si les 2/3 des électeurs ne veulent pas des conservateurs, nous sommes presque condamnés à les subirs...
    Il y a seulement une option pour le 1/3 de la population de "droite", ils votent donc tous pour les conservateurs, alors que 3 partis divisent le vote pour les gens plus de "gauche".

    Quand même bête que la majorité de la population ne puisse être entendue pour cette simple raison...
    il faut créer de toute urgence un nouveau parti de droite !!!!!
    +1


    Envoyé de mon iPad en utilisant Tapatalk

  9. #29
    velolibrius est déconnecté Membre
    Date d'inscription
    mars 2014
    Messages
    75

    Par défaut

    Citation Envoyé par jmdapozzo Voir le message
    Moi c'est ce bout de phrase qui m'interpelle!

    Voici un candidat que tu trouves honnête et loyal qui se présente. Mais comme il représente le "Parti libéral des Commandites" il ne trouve grâce à tes yeux. Tu n'es pas sans savoir que le pouvoir corrompt, c'est ce qui est arrivé aux libéraux. Mais je crois que l'équipe a changé et s'est épurée. Les partis changent, évoluent et oui,se corrompent avec le temps lorsqu’au pouvoir. Mais il est justement important de ramener ce pouvoir à des gens qui sont honnêtes et loyaux.

    Le pouvoir corrompt ; le pouvoir absolu corrompt absolument comme disait l'autre. Il est grand temps de changer le parti au pouvoir!
    Toute la question est là: le 'bon gars' le demeurera-il, un fois élu? Pourra-il s'objecter à son parti, le cas échéant?

    S'il était candidat indépendant, personne ne se poserait la question: on jugerait l'homme pour ce qu'il est. Quand un puissant parti 'investit' dans un candidat (investiture), il cesse d'être un 'bon gars' et devient 'le parti'.

    À quoi bon élire des centaines d'individus censés représenter la population si, en réalité, ils seront tous prioritairement les représentants de leur parti?

    Les citoyens ne sont plus représentés... ou si peu !
    BrunoG likes this.

  10. #30
    BrunoG est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juin 2006
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Velo-Sport Lovell 1987, 2 Marinonis et plusieurs vieux vélos
    Localisation
    Longueuil
    Messages
    4 374

    Par défaut

    Citation Envoyé par villeneuve80 Voir le message
    Le gros problème qu'on a au canada est résumé ici (image tiré du net) :


    Capture d’écran 2015-10-12 à 11.04.50 AM.jpg

    Même si les 2/3 des électeurs ne veulent pas des conservateurs, nous sommes presque condamnés à les subirs...
    Il y a seulement une option pour le 1/3 de la population de "droite", ils votent donc tous pour les conservateurs, alors que 3 partis divisent le vote pour les gens plus de "gauche".

    Quand même bête que la majorité de la population ne puisse être entendue pour cette simple raison...
    il faut créer de toute urgence un nouveau parti de droite !!!!!
    C'est quand même drôle. Quand j'ai répondu aux questions de la Boussole électorale, je me suis retrouvé exactement à la même position que le «vous» sur cette image. Ou bien on est quelques-uns à penser la même chose, où bien la boussole est truquée. Je penche pour la première alternative.

    Par ailleurs, selon ce site : ThreeHundredEight.com: 2015 Canadian federal election riding projections on se dirige maintenant vers un gouvernement Libéral minoritaire, dont la députation serait concentrée dans les régions métropolitaines de toronto et de Montréal...

Page 3 sur 9 PremièrePremière 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •