Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 14
Like Tree3Likes

Discussion: Entrainement au Printemps: Difficulté de la densité de l'air

  1. #1
    Fred Perman est déconnecté Membre Junior
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Gianella
    Localisation
    Pierrefonds
    Messages
    9

    Par défaut Entrainement au Printemps: Difficulté de la densité de l'air

    Nous sommes le 5 avril et beaucoup de cyclistes commenceront leur saison cette semaine. Avril est un mois ou les températures peuvent être encore basses et ou les vents sont largement abondants. En fait vent et basses températures alourdient l'air et fait en sorte de rendre les premiers tours de roue plus laborieux. Quelqu'un a t'il une idée de l'effet de la densité de l'air sur le cout énergitique. De plus quel est l'impact de travailler trop souvent en Avril la force ou la musculature Vélo au détriment de la vélocité ou de la souplesse? Il est vrai qu'il est difficile de travailler la vélocité avec ce type de vent.
    Merci de vos commentaires.

  2. #2
    villeneuve80 est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cervélo RS , Devinci Atlas, Guru Praemio R
    Localisation
    Lac Beauport
    Messages
    1 805

    Par défaut

    une idée de l'impact de la température uniquement sur la résistance de l'air ici :

    drag-graph.jpg

    An in house track cycling research tool, developed by Dr Rich Lukes, was used to predict the effect of increasing the air temperature in the individual pursuit. Increasing the temperature from 20 degrees to 25 degrees produced a time advantage of approximatley 1.4 s over 4 km.
    donc si c'était linéaire on pourrais dire qu'entre 25 degrés et 5 degrés celcius, on ralenti d'environ 6 secondes par 4 km, 1 min sur un 40km !

    The heat is on for cyclists in the London velodrome | Engineering Sport: The Centre for Sports Engineering Research

  3. #3
    villeneuve80 est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cervélo RS , Devinci Atlas, Guru Praemio R
    Localisation
    Lac Beauport
    Messages
    1 805

    Par défaut

    autre article intéressant sur les effets du froid...

    Research Trailer Park: Are Cyclists Slower in Winter?

  4. #4
    Fred Perman est déconnecté Membre Junior
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Gianella
    Localisation
    Pierrefonds
    Messages
    9

    Par défaut

    Merci, en effet cela répond parfaitement à ma question.

  5. #5
    Felizecat est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 331

    Par défaut

    Moi j'obéis à cette règle: plus c'est facile de s'entraîner, plus il faut travailler fort.

    Je ne vois aucun avantage à s'entraîner sans efforts.

    Que ce soit la température, la densité de l'air, le vent; tous ses éléments sont nos alliés pour parfaire notre forme physique.

    Pas pour rien qu'il existe des entraînements en montagne.
    grob21 likes this.

  6. #6
    Cado est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juin 2010
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Cannondale Supersix Evo Hi-Mod, Cannondale SuperX Hi-Mod CX1 , BMC TM01 TT
    Localisation
    Montreal
    Messages
    1 779

    Par défaut

    Froid, pas froid, vent, pas de vent...Des watts c'est des watts.

    La grosse différence c'est le PE (Perceived Effort) qui joue dans la tête a cause de l'energie qu'on dépense a avoir trop froid ou trop chaud a cette periode. Les couches de vetement nous rendre moins fluide et nous donne un perception de travailler plus fort. Perso, je m'en fou du vent, je regarde mon wattage, pas ma vitesse et encore moins les FC.

    Si je ne suis pas capable de pousser mon wattage, c'est juste parce que ca marche pas physiquement ou mentalement cette journée. Toujours plus dure mentalement quand il fait froid. C'est vrais qu'on brule plus d'energie au froid avec des couches en plus, mais 300w, c'est 300w.

    Par contre, le froid use a la longue. Je trouve qu'une ride comme aujourd'hui de 60km au vent et froid me brule plus que les rides de 100km a Majorque la semaine dernière. Mais pour l'intensité et la puissance, ca devrait etre la meme chose.
    Felizecat likes this.

  7. #7
    CharlesGC est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    avril 2013
    Messages
    479

    Par défaut

    Citation Envoyé par Felizecat Voir le message
    Moi j'obéis à cette règle: plus c'est facile de s'entraîner, plus il faut travailler fort.

    Je ne vois aucun avantage à s'entraîner sans efforts.

    Que ce soit la température, la densité de l'air, le vent; tous ses éléments sont nos alliés pour parfaire notre forme physique.

    Pas pour rien qu'il existe des entraînements en montagne.
    hmm, c'est marrant tu pense comme quelqu'un qui roule avec un power meter. Je dirais que le plus gros impact que ce bidule aurait chez quelqu'un, c'est que très rapidement on apprend à aimer le vent, et surtout les faux-plats montant
    Essbé likes this.

  8. #8
    Felizecat est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    5 331

    Par défaut

    Citation Envoyé par CharlesGC Voir le message
    hmm, c'est marrant tu pense comme quelqu'un qui roule avec un power meter. Je dirais que le plus gros impact que ce bidule aurait chez quelqu'un, c'est que très rapidement on apprend à aimer le vent, et surtout les faux-plats montant
    ;o)

    J'ai appris à aimer les côtes, pédaler debout face au vent, rien que pour le plaisir de l'effort, et surtout pour le plaisir.

    Bon: pas vraiment fait de vélo depuis Octobre (même pas stationnaire), mais en course à pied, mes limites ont été: la prévention des blessures, l'apprivoisement des signes de fatigue mentale surtout, les blessures (on se fait surprendre quand même mais on peut diminuer leur gravité en faisant attention).

    Tout le reste représente une opportunité d'efforts. J'espère monter mon kilométrage en course á pied à 100km par semaine entre mi-juin et début juillet. Pour y arriver, faut créer les opportunités sinon ça n'arriveras pas!

    Pas de power meter avant au moins 2 ans pour moi. Pour que ça vaille la peine ça me prendrait un vélo un peu plus upscale et surtout...

    ...avec des vitesses.

    ;o)

  9. #9
    nick8413 est déconnecté Membre
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    caad 8 - cervelo p2
    Localisation
    Charlemagne
    Messages
    38

    Par défaut

    Citation Envoyé par CharlesGC Voir le message
    hmm, c'est marrant tu pense comme quelqu'un qui roule avec un power meter. Je dirais que le plus gros impact que ce bidule aurait chez quelqu'un, c'est que très rapidement on apprend à aimer le vent, et surtout les faux-plats montant
    Si c'est ca que ca prend pour aimer le vent, ca me prend un power meter des maintenant

  10. #10
    20G
    20G est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Wilier Cento1SR
    Localisation
    Lac St-Jean
    Messages
    585

    Par défaut

    Citation Envoyé par nick8413 Voir le message
    Si c'est ca que ca prend pour aimer le vent, ca me prend un power meter des maintenant
    Aujourd'hui j'ai pédalé a 23km/h sur 11km, c'était le fun en sti!

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •