Page 9 sur 9 PremièrePremière ... 7 8 9
Affichage des résultats 81 à 90 sur 90
Like Tree264Likes

Discussion: TDM 2016 - en route vers Ushaia

  1. #81
    vezz est déconnecté Membre
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    surly lht, sphérik (route), bianchi (pignon fixe)
    Localisation
    lanaudiere
    Messages
    42

    Par défaut

    wow des maudits beaux paysages!! J ai le gout de repartir dans les montagnes en cyclo!!!
    Rikimiki likes this.

  2. #82
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 265

    Par défaut Le Pérou (suite): Aux approches de Machu Picchu

    Citation Envoyé par Rikimiki Voir le message
    ... nos dernières semaines au Pérou. Nous y sommes entrés au nord en arrivant de l'Equateur, et descendions vers le sud en longeant plus ou moins les flancs de la Cordillère des Andes, cette longue arête rocheuse qui sépare l'Amérique du Sud, comme le fait les Rocheuses en Amérique du Nord.

    Si quelques sections non-pavées nous ont causé pas mal de fil à retordre durant les derniers jours, d'autres asphaltées récemment nous ont permis des souvenirs inoubliables, dans des décors fabuleux!
    Nous vous avions laissé sans nouvelle depuis le début octobre, alors que du nord du Pérou en plein coeur des montagnes nous nous sommes résignés à prendre un bus vers Lima pour remplacer un pneu presque neuf, le dernier que nous avions en réserve ...

    Rendus à Lima, tentant d'installer deux pneus neufs, nous découvrions que l'essieu de la roue arrière est cassé, que la jante usagée que nous avions acheté au début du Mexique nous fait aussi faux-bond, bref nous l'avons échappé belle grâce à ce pneu abimé découvert à Pallasca.




    Depuis Lima, nous avons choisi d'escamoter notre passage dans la Cordillera Blanca que nous espérions tant! Nous ne pouvons pas tous les faire et il faut parfois faire des choix. Les conseils avisés de nos amis cyclistes, notammentCharden Vélomonde, un couple de Granby qui sont passés avant nous par ces routes particulièrement difficiles pour notre tandem (et pour notre body!, dixit ma Blonde Adorée!) ont penché lourd dans la balance, et nous tenterons maintenant de rester davantage sur les routes pavées, eût égard à préserver l'équipement en bon état pour les quelques mois qu'il nous reste à rouler à travers cet America del Sur plus difficile que prévu ...




    Bref, nous voilà rendus à Cuzco, après 4 jours de route pavées depuis Abancay, pavées mais extrêmement montagneuses et challengeantes! A peine 170 km parcourus en 4 jours, mais 4,230 mètres d'ascension, dont une dernière journée à presque 2,000 mètres, notre 2e plus grosse ascension depuis le début. Un bon test pour nos lampes frontales et éclairage de vélo (avant et arrière, tout à tenu le coup jusqu'à la fin!), des lumières de fin de journée époustoufflantes derrière les montagnes et au dessus des vallées après les orages de fin d'après-midi, bref de beaux moments vécus, malgré la pluie froide et l'air raréfié à près de 4,000 mètres.




    Notre prochaine étape depuis Cuzco sera de nous rendre à vélo à Machu Pichu, et de prendre ensuite la route de la Vallée Sacrée, en direction du Lac Titicaca et éventuellement de la Bolivie. Pour ce faire, nous nous préparons à faire un bout de route avec Pedro Nuñez Soto, un nouvel ami cycliste Péruvien qui nous avait aidé dans la recherche de pneus neufs à Lima (dans un quartier potentiellement dangereux, d'où l'utilité d'y être bien guidé, merci Pedro!).

    Pedro et William, autre cycliste Péruvien qui est aussi photographe, projetaient déjà de faire à vélo le trajet Cuzco-Machu Pichu, avec des dates qui concordaient aux nôtres, d'où la belle opportunité de faire avec eux quelques jours à vélo au pays de leurs ancêtres.




    Cuzco est une ville mangifique, nous y séjournerons quelques jours d'ici à l'arrivée de nos deux amis qui nous y rejoindront mardi prochain. Il y a ici une panoplie de bons et très bons restaurants, de nombreuses boutiques de plein air, mais aussi quantité de bâtiments historiques, de places centrales fort jolies, et une incroyable horde de touristes venue de partout à travers le monde!


    -----

    Photos:
    #1:
    pas pour nous, vraiment! En fait, je pensais surtout à Benoit et Tessalia , nos amis Suisses, qui nous précèdent maintenant de plusieurs semaines, quelque part en Bolivie, et qui ont eu leurs parts de difficultés, tant sur leur tandem que sur leur remorque ...
    #2: Guidé par Pedro Nuñez Soto, un nouvel ami cycliste Péruvien, au centre de Lima.
    #3:
    à la sortie du terminal de bus, en arrivant à Lima (voir autre texte en fin de publication: bus vers Lima)
    #4:
    Notre hostel à Los Olivos, en banlieue nord de Lima
    #5: Sur les rives de l'océan Pacifique à Miraflores, en banlieue de Lima
    #6-7-8-11-15: Notre hôtesse à Los Olivos, en banlieue nord de Lima, où nous avons séjourné quelques jours; Au magasin Rueda à Las Olivos en banlieue nord de Pérou. Son propriétaire Jeremias a une expertise certaine pour tout ce qui concerne les roues de vélo. Un artiste et le meilleur mécanicien au sud des Amériques!Pause devant une école d'un petit village de montagne
    #9:
    Notre bivouac au tournant de la route 3S au milieu de nulle part, à 3,700 mètres d'altitude. Il a fait 1C au moment de nous emmitouffler dans nos sacs de couchage, mais pas de gel au sol durant la nuit
    #10-17-19-21: Paysages de haute montagne, le long de la route 3S que nous suivons en direction de Cuzco.
    #12-16:
    Les sommets enneigés de la La Cordillera Blanca en arrière-plan. Ce sont ces montagnes escarpées que nous aurons manqué de nostre séjour au Pérou
    #13: chien méchant mais pas très gros, et hop un bon jet d'eau savonneuse dans les yeux!
    #18:
    Torrent de montagne alimenté par la fonte des glaciers, et qui bien plus loin sejoindra au fleuve Amazone.
    #20:
    fin de journée dans les montagnes, après quelques heures de pluie froide ...
    Il nous reste encore deux heures de montée pour arriver au col, et une trentaine de minutes de descente pour arriver au village de l'autre coté!
    Journée de presque 2,000 mètres d'ascension (notre 2e plus grosse depuis le début du voyage), arrivée au village à 19H15, à la noirceur totale. Heureusement notre équipement d'éclairage était à point, nous étions visible et je voyais bien la route même en descente à 25 km/h.
    #21-22: ... depuis le début du voyage, c'était notre 39e fois où nous devions rouler de nuit (sur 291 jours de vélo, soit un peu moins de 15%).
    Rouler en fin de journée peut parfois être difficile pour le moral, laissant peu de temps pour récupérer et pour relaxer. En contrepartie, la lumière de fin de journée, que ce soit l'hiver en ski hors-piste ou les autres saisons à vélo, est parfois exceptionnellee, avec toutes les teintes orangées inimaginables! Si en plus la pluie a sévi en après-midi comme ce fut le cas cet après-midi là, les odeurs de labours, les arbres, les fleurs, tout l'environnement dégagent des parfums que l'on ne retrouve nulle part ailleurs; Et le pavé mouillé reluit sous les lueurs du coucher de soleil, apporte une touche de poésie. Ce sont toutes ces raisons qui font que j'éprouve souvent bien du bonheur à terminer nos journées parfois tardivement, éclairé par nos frontales et la lumière du vélo. Je crois même avoir gagné Hélène à ces petits bonheurs occasionnels, quitte à prendre ça easy le lendemain matin!

    #23-24: Cuzco, enfin! Diner-spectacle dans un restaurant Péruvien; Notre hébergement pour nos quelques jours à Cuzco. Nombeux backpackers et voyageurs à vélo s'y donnent rendez-vous.


    bus vers Lima: Embarqués d'urgence dans le bus la veille à 6PM (nous devions partir le lendemain à 2PM, puis ils sont venus nous offrir une place dans un minibus ... qui partirait dans 15 minutes! ). Nous venions juste de nous installer dans une chambre d'un petit hospidaje, nos douches étaient prises mais nous n'avions pas encore souper, après une journée difficile de 6 heures de vélo, avec beaucoup de montées. Nous remballons tous nos bagages en toute urgence, sortons rejoindre le bus au milieu du village, à la nuit tombée et sous une pluie battante! Là, il faut tout défaire le chargement (une des sacoches arrière, dont une attache était cassée, tenait avec un gros tie-wrap, qu'il nous a fallu couper ... Rush pour trouver notre multi-tool ...), puis il nous faut monter le tandem sur le toit du bus, toujours à la pluie battante, avec nos bagages les plus gros.
    Nous partons d'un village perché à plus de 3,000 mètres. La descente est abrupte et en lacets, un chemin de terre délavé par la pluie qui tombe avec intensité depuis le milieu de l'après-midi ... Pour nous rassurer encore plus, il y a maintenant une brume à couper au couteau! Nous sommes seuls dans le bus avec le chauffeur et un co-pilote. Il conduit prudemment, ne souhaitant visiblement pas plus que nous se ramasser au fond du ravin ...
    Nous mettons 5 heures pour rejoindre Chimbote sur la Côte du Pacifique, où nous devons changer de bus avec tous nos bagages. Il y a foule autour de nous, une dizaine de bus en attente de leurs départs respectifs. Nous craignons de nous faire voler, comme c'était arrivé à Charles Coderre et Denise Blancharddans une situation semblable au nord du Chili l'an passé, mais finalement tout se passe bien et nous reprenons la route, vers Lima, notre destination finale.
    Nous y sommes à 6H30 AM, une nuit sur la corde à linge, fatigués, les yeux dans le même trou, mais tout est bien qui finit bien! Nous dénichons ensuite un hostel fort sympathique et nous nous y installons pour quelques jours, le temps de trouver nos nouveaux pneus, réparer le vélo, découvrir un peu la capitale ... et nous payer quelques bonnes bouffes!
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Rikimiki ; 16/10/2017 à 12h26. Motif: commentaires des photos ajoutés
    bern,sim, BrunoG, merapi and 9 others like this.
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

  3. #83
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 265

    Par défaut Covey Hill au Pérou!

    Imaginez être à la croisée de la route 203 et du Chemin Covey Hill, à deux pas de la frontière USA. Devant vous, 3 km de montée solide dans un décor de pommiers (en fleurs au printemps, ou chargés de pommes en septembre). Au sommet, la vue s'étend sur la plaine du St-Laurent, et devant vous, un long faux-plat descendant qui s'étire sans doute sur une dizaine de kilomètres, jusqu'à l'entrée du village de Franklin, plus à l'ouest. Ce joli trajet au sud-ouest de la Montérégie fait partie de mes plus plus beaux souvenirs cyclistes au Québec. Avec quelques amis tandémistes, nous formions un petit peloton (5 ou 6 tandems, plus quelques vélos de route qui tentaient tant bien que mal de garder nos roues dans la descente ), avec une vitesse de croisière de 45-50 pratiquement sans pédaler sur presque tous les 10 km de ce faux-plat magique.

    -------

    Or avant-hier, à quelques jours au sud de Machu Picchu et de Cuzco, sur la jolie route 3S que nous suivons vers le sud pour nous rendre en Bolivie, nous sommes tombés sur un calque géant de la route de Covey Hill!
    Au départ de la petite ville de Sicuani, où nous avions fait étape la veille, se dresse devant nous une ascension de ... 35 km quasi-continue! Rien de très abrupte, montée relativement facile à condition d'y mettre le temps, entourés de deux longues et très hautes crêtes qui nous rappellent que nous sommes au coeur des Andes, et un vent de dos qui nous a soutenu toute la matinée, jusqu'au col, bref le bonheur total!

    Du sommet, la route bascule vers le sud, en une longue pente douce semblable à mes souvenirs de Covey Hill, mais pendant ... plus de 60 km! Le vent a continué de nous pousser, et contrairement à bien d'autres descentes de cols en Colombie, en Equateur et au Pérou, la route était ici faite de longues lignes droites et une pente assez faible, nous permettant de rouler à toute vitesse, pratiquement sans freinage! Vitesse de croisière entre 45 et 55, pointes occasionnelles au delà de 60, pas d'efforts si ce n'est de rester concentré quand nous croisions des moutons ou des lamas égarés sur le bord de route, bref encore le bonheur total!

    Nous pensions retrouver à Santa Rosa des amis rencontrés plutôt en Equateur (une famille cycliste d'origine française mais vivant en Suède, avec 4 enfants, qui traversent comme nous toute l'Amérique du Sud à vélo), mais ils n'y étaient pas! Pensant profiter encore du gros vent de dos, nous décidons de pousser notre luck jusqu'au village de Ayaviri, 40 km plus loin; Si le terrain était devenu totalement plat (l'Altiplano qui recouvre le sud du Pérou et une bonne partie de la Bolivie), le vent lui a tourné en fin de journée ... C'est donc ahanant tant bien que mal que nous sommes parvenus à Chuquobambilla à la tombée de la nuit, à mi-chemin de notre objectif trop ambitieux. Tout de même un total de 117 km, notre 5e plus grosse distance de notre voyage.

    temps de route: 7H48
    environs 38 km d'ascension, à 8 km/h en moyenne
    environs 60 km de faux-plat descendant, à 45 km/h en moyenne
    environs 20 km de terrain totalement plat, à une vitesse inavouable, fatigue aidant et gros vent de face qui nous a fait payé cher notre excès d'optimisme ...

    Perou D+ du 28 oct 2017.jpeg
    EnregistrerEnregistrer
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Rikimiki ; 31/10/2017 à 15h44.
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

  4. #84
    jmdapozzo est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    septembre 2011
    Type de vélo
    Route
    Marque de vélo
    Trek Émonda, Soma Smoothie
    Localisation
    Île-des-Soeurs
    Messages
    384

    Par défaut

    Citation Envoyé par Rikimiki Voir le message
    ...Ce joli trajet au sud-ouest de la Montérégie fait partie de mes plus plus beaux souvenirs cyclistes au Québec.
    Et si tu veux rajouter la cerise sur le sunday, au lieu de descendre sur Franklin, tu vires à gauche vers Dorea puis tu traverses la frontière vers Churubusco. De là, direction Lac Champlain en longeant la frontière canadienne. Encore un autre faux-plat sur un bitume billard.

    J'ai découvert cette section l'an dernier et à chaque fois que je l'ai faite ce fut un plaisir extraordinaire.
    Rikimiki likes this.

  5. #85
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 265

    Par défaut Sud de la Bolivie - 17e mois de voyage

    Ma Blonde Adorée et moi sommes au sud de la Bolivie du coté de Potosi, il nous reste un peu moins de 500 km à parcourir avant de franchir la frontière avec le nord de l'Argentine.
    Auparavant, nous ferons un détour de quelques jours par les déserts de sel de Uyuni et celui du Sud Lippez, promettant tous deux de clore de façon grandiose notre passage en Bolivie.

    En attendant, petit retour en arrière au nord du Pérou avec la publication du dernier article du blog de Helene. Un 2e article couvrant la 2e partie du Pérou est d'ailleurs en rédaction et s'annonce d'ores et déjà parmi ses meilleurs textes!

    L'article de Hélène sur le nord du Pérou:

    Pérou Nord, 1ère partie – Tandem et cie

    -----------------

    Petit cumul statistique:
    493 jours de voyage (308 à vélo, 185 en pause ou en visite)
    22,004 km parcourus à vélo. Ascensions: 234,016 mètres.
    Vitesse moyenne: 15.6 km/h; Vitesse maximale: 70.5 km/h.
    13 pays parcourus (ceux restants, d'ici le 30 juin 2018: Argentine, Chili, Brésil




    -----------------

    Les explications et commentaires des photos ci-dessous sont accessibles par notre groupe Facebook à ce lien:

    Tandem et Cie Autour du Monde!
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Rikimiki ; 16/11/2017 à 17h41.
    bern,sim, Kingtonga and crankÉ like this.
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

  6. #86
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 265

    Par défaut Entrée en Argentine: il reste 5,121 km pour Ushuaia!

    Argentina: Entrés hier soir à la brunante, dans notre 14e pays!

    Kilomètres parcourus à vélo depuis notre départ du Québec en juillet 2016: : 22,364 km
    kilomètres restants pour arriver à Ushuaia: 5,121 km!
    82% de l'objectif atteint, dans 70% du temps disponible!

    Dans les faits, sans cependant trop rusher, nous visons arriver à Ushuaia vers la mi-mars, pour éviter le terrible hiver austral qui suivra ensuite. Nous tenons habituellement autour de 1,500 kilomètres par mois, ça devrait aller.

    Après Ushuaia, nous reviendrons au nord (Argentine, Chili, Brésil) découvrir un peu de ces 3 pays, jusqu'à notre retour au pays, fin juin 2018.









    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Rikimiki ; 26/11/2017 à 08h54.
    lemondrouge and ccstage like this.

  7. #87
    vezz est déconnecté Membre
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    surly lht, sphérik (route), bianchi (pignon fixe)
    Localisation
    lanaudiere
    Messages
    42

    Par défaut

    Estic que vous êtes hots!! Dernier pays yaaouuu! Ben hate de vous revoir. Bon pédalage !

  8. #88
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 265

    Par défaut Amérique du Sud à vélo

    Citation Envoyé par vezz Voir le message
    Estic que vous êtes hots!! Dernier pays yaaouuu! Ben hate de vous revoir. Bon pédalage !
    Salut Renaud!
    Ben non, pas le dernier pays! Ushuaia en Argentine est notre cible ultime, et nous devrions y arriver vers la mi-mars 2018. Mais ensuite, il nous restera 3 mois pour se promener ailleurs en Amérique du Sud.
    Nous devrions faire la Carretera Austral au Chili (en descendant vers Ushuaia), la région des Lacs en Argentine, qui je crois promet beaucoup pour le cyclotourisme; On prévoit ensuite remonter au sud du Brésil, et possiblement nous rendre en Guyanne Française (ma Blonde Adorée disant qu'on ne peut pas revenir d'Amérique du Sud sans voir la jungle amazonienne, les pyrhanas, les anacondas, les alligators et les jaguars!).
    bern,sim likes this.
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

  9. #89
    vezz est déconnecté Membre
    Date d'inscription
    octobre 2015
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    surly lht, sphérik (route), bianchi (pignon fixe)
    Localisation
    lanaudiere
    Messages
    42

    Par défaut

    J'voulais plutot dire derniers pays avant la destination finale qui est Ushuaia j'avais mal lu et pas pensé que vous passerez par le Chilli.
    Anyway l'important c'est que vous alliez bien et que vous en profitiez au maximum. Restez prudents!
    Moi je pars pour Cuba bientot pour un mois avec un couple d amis. Nous allons camper et tout ca va etre le fun.
    Rikimiki likes this.

  10. #90
    Avatar de Rikimiki
    Rikimiki est déconnecté Membre Senior
    Date d'inscription
    mars 2009
    Type de vélo
    Cyclotourisme
    Marque de vélo
    Opus Fidelio + Tandem route Cannondale RT1000 + Mikado Radisson + Devinci Caribou + Kuwahara cycloT
    Localisation
    Beloeil, Québec
    Messages
    1 265

    Par défaut Argentine à vélo: nos premiers 10 jours

    Citation Envoyé par Rikimiki Voir le message
    26 nov 2017: Argentina: Entrés hier soir à la brunante, dans notre 14e pays!

    Kilomètres parcourus à vélo depuis notre départ du Québec en juillet 2016: : 22,364 km
    kilomètres restants pour arriver à Ushuaia: 5,121 km!
    82% de l'objectif atteint, dans 70% du temps disponible!

    Dans les faits, sans cependant trop rusher, nous visons arriver à Ushuaia vers la mi-mars, pour éviter le terrible hiver austral qui suivra ensuite. Nous tenons habituellement autour de 1,500 kilomètres par mois, ça devrait aller.

    Après Ushuaia, nous reviendrons au nord (Argentine, Chili, Brésil) découvrir un peu de ces 3 pays, jusqu'à notre retour au pays, fin juin 2018.


    Cafayate, Argentine, le 6 décembre 2017

    Maintenant 10 jours parcourus depuis notre entrée en Argentine; 8 à vélo, et deux jours de pause; 605 km et 3,422 mètres de dénivelés, sur des routes pavées depuis le début. Nous avons privilégié de rouler sur les Ruta 9 puis 68 jusqu'à Cafayate, où nous avons rejoint la mythique Ruta 40, qui traverse la totalité du pays du nord au sud.
    Si nous avons évité par la partie nord de la Ruta 40, que la plupart des voyageurs à vélo utilisent à leur arrivée de Bolivie ou du nord du Chili, c'est pour jumper la section en gravier, en caillou et en sable mou. La Colombie, l'Equateur et le Pérou avaient été éprouvants pour notre tandem et nos carcasses, et nous avions redécouvert sans trop de surprise que nous étions avant tout des cyclistes de route; Devoir rouler avec de gros pneus à crampons sur des sentiers incertains procurent sans doute des sensations et de l'aventure; Mais sentir le vent dans nos cheveux quand nous roulons à bonne vitesse sur une route bien pavée et sur des pneus presque slick est aussi une sensation enivrante, que nous entendons privilégier ... au moins jusqu'à la Carretera Austral au sud du Chili (après, ben on verra!).

    Le nord de l'Argentine est donc assez plaisant en vélo de route. Le traffic est raisonnable et généralement respectueux, les paysages de montagnes sont envoutants, et paradoxalement les dénivelés n'y sont pas trop infernaux. Les premiers vignobles font leur apparition, les hôtels sont plus confortables (mais aussi plus dispendieux!), et il est encore possible de faire du camping sauvage presque partout. La gastronomie est intéressante, bien plus variée qu'en Bolivie, encore là les prix sont conséquents. Quelques photos pour vous donner un aperçu de nos derniers jours. Vous pouvez aussi voir les cartes détaillées, les photos et nos statistiques quotidiennes en complément de notre blog, au lien suivant:

    http://www.crazyguyonabike.com/doc/NormandetHelene








    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par Rikimiki ; 06/12/2017 à 10h31.
    " ... Plus tu pédales moins vite, moins tu avances plus vite ..."
    http://www.crazyguyonabike.com/rikimiki

Page 9 sur 9 PremièrePremière ... 7 8 9

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •