PDA

Voir la version complète : nouveau vélo: combinaison de route et cyclotourisme: quels choix ?



spvelo
14/08/2007, 16h08
Je suis à la recherche d'un nouveau vélo qui pourrait être un bon compromis tant pour des sorties sur route que pour du cyclotourisme (un ou deux voyages de 2 semaines par année, j'utilise des sacs Arkel 42, donc de bonne dimension, mais à l'arrière seulement et pas plus de 15 kg au total). Je viens de me faire voler mon Devinci Amsterdam (hybride) http://montreal.kijiji.ca/c-ViewAdLargeImage?AdId=19871985&img=http://kijiji.ebayimg.com/i20/07/k/000/77/ba/8958_18.JPG que j'aimais beaucoup pour le cyclotourisme (sacoches à l'arrière seulement, fourche carbone, cassette 11-32) . La position hybride favorisait moins les sorties sur route même si c'était quand même pas mal avec des pneus 25. Avez vous des suggestions basées sur votre expérience ? Que pensez-vous du Trek 520 ? Il a une bonne réputation mais il me parait lourd (plus que le Devinci Caribou) et je ne sais que penser des manettes situées au bout du guidon. On m'a suggéré le Specialized Sequoia Elite mais le modèle 2007 est plus court et ca cause problème avec les bagages. Quelles seraient vos suggestions ?
Merci.
Serge.

paulo
14/08/2007, 17h10
Va lire le fil de discussion suivant:
http://www.velocia.ca/forums/showthread.php?t=4649

spvelo
14/08/2007, 17h48
Merci Paulo pour la référence .

p-m
14/08/2007, 18h41
Je le répète. Pour cette utilisation, un vélo comme le Marinoni Turismo est parfait. C'est ce que j'ai et, comme toi, je cherche à pouvoir faire des sorties rapides avec, par exemple, Vélocia. En installant des pneus slicks de 23mm et en me bottant le cul un peu, je suis capable de les suivre et en monté c'est pareil.

Pour le Cyclotourisme, je peux seulement te dire que je vais aller le tester 6 mois en europe en complète autonomie (manque juste le jardin pis la vache à lait). J'ai aussi des Arkel, une paire de 42L à l'arrière et le modèle avant de 28L (T-42 et T-28).

Le pédalier 30-40-50 et la cassette 13-29 me donne la possibilité d'aller partout, même chargé et ce avec la fiabilité du groupe Veloce de Campagnolo. (Pour le triple dans le gruppo Veloce et Centaur, le nom est Comp Triple)

La polyvalence de ce vélo est vraiment sans pareil et avec un vélo en acier, on ne peut douter de sa fiabilité. Un vrai classique utilisable n'importe où. Le seul inconvénient est le suivant: Impossibilité de mettre des garde-boues avec des pneus plus large que 28mm et sans garde-boues, max 32mm.

Pour ce qui est du prix, il est égal au Trek 520 et est moins cher que les modèles Cannondale. Je crois que tu as raison de croire que le 520 est un peu lourdaud et il en est ainsi pour la plupart des modèles de cyclotourisme: Largo d'Opus, Caribou de Devinci...

1475$ sur du Mirage et fourche en Alu.
Le mien m'a coûté 1675$ sur du Veloce et fourche en Carbone (oui oui, il y a bel et bien des oeillets dans la fourche).

Bien sûr, l'avantage de Marinoni c'est qu'ils te mesureront en entier et te mettront sur un vélo ajustable pour sentir préalablement le feeling que tu auras sur ton vélo et tu choisiras ensuite la grandeur selon leurs conseils et si tu es plutôt mutant, tu pourras choisir une grandeur custom avec un surplus monnétaire de 100$ (il me semble). Bien sûr, tu choisiras le mix de couleur et le vélo en acier est fait dans la même shop où tu iras te faire mesurer, à Lachenaie.

La géométrie du Turismo est comme celui du Cyclocross Fango (http://www.marinoni.qc.ca/FR/Velos/Tourisme/Fango.htm) donc il ne faut pas se fier à la photo du Turismo Extreme (http://www.marinoni.qc.ca/FR/Velos/Tourisme/Turismo.htm) qui a une géométrie différente; moins polyvalente et plus costaude.

vélocité
14/08/2007, 19h56
:D
Je le répète. Pour cette utilisation, un vélo comme le Marinoni Turismo est parfait. C'est ce que j'ai et, comme toi, je cherche à pouvoir faire des sorties rapides avec, par exemple, Vélocia. En installant des pneus slicks de 23mm et en me bottant le cul un peu, je suis capable de les suivre et en monté c'est pareil.



Le pédalier 30-40-50 et la cassette 13-29 me donne la possibilité d'aller partout, même chargé et ce avec la fiabilité du groupe Veloce de Campagnolo. (Pour le triple dans le gruppo Veloce et Centaur, le nom est Comp Triple)

La polyvalence de ce vélo est vraiment sans pareil et avec un vélo en acier, on ne peut douter de sa fiabilité. Un vrai classique utilisable n'importe où. Le seul inconvénient est le suivant: Impossibilité de mettre des garde-boues avec des pneus plus large que 28mm et sans garde-boues, max 32mm.

.


:) Je seconde l'énoncé!

A la différence que J'ai un 30/42/52 et que je file à fond de train le parfait bonheur avec ce vélo qui ne m'impose aucune douleurs au dos, même après 5 heures de sorties en continue ! Il y a juste que les côte sont un peu plus longue à monter, je n'ai pas encore décidé si c,est la bonne femme ou le vélo qui en est l'explication

Michel Gagnon
15/08/2007, 00h08
Selon ce que j'en lis, le Turismo ou le Fango sont sans doute deux bons choix, ou du moins deux bons points de départ avec lesquels comparer d'autres vélos. Deux observations cependant :

– Étant traditionnaliste, j'aime beaucoup mieux les roues traditionnelles du Turismo que celles du Fango. Les roues à rayonnages minimalistes sont agréables en randonnée légère car elles sont plus aérodynamiques, mais si tu casses un rayon à 200 km de la ville la plus proche, tu risques de sacrer. Avec des roues ordinaires, il est relativement facile de changer un rayon sur la route et toujours possible de desserrer les freins pour rouler avec 31 rayons sur 32.

– Marinoni donne le choix de la configuration. À moins que tu aimes monter les côtes en puissance, j'opterais pour un pédalier triple compact 110/74, avec des plateaux 48-38-26 (ou 24). Avec ces plateaux, on peut soit utiliser une cassette compacte 11-25 pour obtenir des développements « sportifs » ou une cassette de montagne 11-32 pour obtenir des développements de cyclotourisme. Une cassette 11-28 serait sans doute un heureux compromis.

– Je préfère la position des bras et des mains qu'on obtient avec un guidon cintré. Cela fonctionne aussi pour le cyclotourisme et pour la ville si les guidons sont un peu plus hauts que ce qu'on voit souvent. Bref, assure-toi d'abord d'être confortable. Pour rouler vite, tu te penches davantages ou pour une longue sortie très rapide, tu abaisses le guidon si tu le souhaites.

Quant au Trek 520, c'est un excellent vélo, quand même assez nerveux si on l'équipe de pneus plus performants. Mais il est davantage conçu pour être bien chargé.

p-m
15/08/2007, 18h01
– Étant traditionnaliste, j'aime beaucoup mieux les roues traditionnelles du Turismo que celles du Fango. Les roues à rayonnages minimalistes sont agréables en randonnée légère car elles sont plus aérodynamiques, mais si tu casses un rayon à 200 km de la ville la plus proche, tu risques de sacrer. Avec des roues ordinaires, il est relativement facile de changer un rayon sur la route et toujours possible de desserrer les freins pour rouler avec 31 rayons sur 32.


Je montre la photo du Fango parce que la géométrie du cadre est celle du Turismo de base. Tandis que la photo du Turismo est celle du Turismo Extreme, qui est différente. Donc il n'était pas question de proposer l'ensemble Fango mais bien de montrer son cadre qui est en fait le même que le Turismo de base. Je suis d'accord avec toi pour ce qui est des roues, les Ambrosio sont plus adaptés au Cyclotourisme que les Campagnolo du Fango.