PDA

Voir la version complète : To BOB or not to BOB?



SébastienC
19/09/2006, 14h34
J'ai un cyclocross de Specialized et je m'apprête à partir pour les Îles de la Madeleine (rte 132, vallée de la Matapédia et péninsule acadienne) en solo.

J'aimerais connaître vos impressions et vos expériences de voyage avec une petite remorque BOB avant de faire le grand $aut.

Merci pour le partage de vos expériences!

jparseno
19/09/2006, 22h41
Wow! Tu nous feras un rapport de cette belle expé...

Pour ce qui est du BOB, jamais essayé, mais j'ai un copain qui la prend pour ses expès d'hiver, il semble satisfait... mais il revient à ses sacoches l'été venu. C'est vrai que c'est difficile à battre en terme d'efficacité les sacoches!

Gaby14
19/09/2006, 23h23
J'ai fait le même voyage que tu t'apprêtes à faire avec des sacoches; mais j'ai rencontré entre Sussex et Frédériction un couple de Galois qui arrivaient de Vancouver en BOB et ils en étaient très satisfaits. Moi, trainer des choses en remorque c'est pas mon fort. Quand, j'ai fait Cuba, j'ai même délesté mes sacoches à Santiago de Cuba pour partir faire 2 boucles avec un sac de guidon et un sac imperméable sur mon porte-bagages arrière et c'est là que je me suis senti le plus à l'aise. Que trimbales-tu pour avoir besoin d'un BOB au Canada?

tilley
20/09/2006, 04h45
http://www.velocia.ca/forums/showthread.php?t=89&highlight=remorque
http://www.velocia.ca/forums/showthread.php?t=1877&highlight=remorque

Dannyboy996
20/09/2006, 09h36
Salut Sébastien,

cet été je me suis rendu au BC avec une remorque à 2 roues, le burley nomad. De plus, j'ai roulé avec une personne qui avait un BOB pendant 10 jours.

Mes impressions: pour mon type de vélo, un vélo de route, le Burley était vraiment mieux car seulement 15% du poids de la remorque est ajouté sur la roue arrière de ton vélo. Comparé à 50% pour le BOB. C'était important pour moi car je n'ai pas des roues très solide.

Le BOB est mieux pour ce qui est de la largeur. Le burley est environ la largeur du guidon. Le BOB est mieux aussi quand tu veux éviter un trou. Si ta roue avant évite le trous, la remorque aussi. Par contre, avec le Burley, c'est plus difficile, il faut vraiment que tu contourne le trou.

J'ai mieux aimé le Burley pour mettre les baggages. Il y a plusieurs compartiements, pochettes, etc... Le BOB, c'est seulement une grosse poche où tu fous tout dedans. De plus, l'espace de chargement est plus grand dans le Burley. Par contre, la poche du BOB est étanche, pas le Burley. J'ai dû tout emballer dans des gros sacs de plastiques.

Le Burley est beuacoup plus facile à décrocher que le BOB. Puisque je n'avais pas de béquille, c'était très facile pour moi de décrocher ma remorque et d'appuyer mon vélo dessus afin qu'il tienne debout. Mon ami avec qui j'ai roulé, n'avait pas de béquille non plus, à cause de cela, il était toujours obligé de trouver un arbre ou un poteau lorsqu'il voulait arrêter car c'était trop compliqué de le décrocher. Dans les prairies, il n'y avait pas beaucoup d'arbre, donc nous devions tenir son vélo pour lui.

Pour ce qui est de la comparaison avec des sacoches, je n'ai jamais roulé avec des sacoches, mais celui qui m'accompagnais tout au long de ce voyage en avait. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, mais je crois que j'aime mieux la remorque pour les raisons suivantes:

-plus facile à charger. L'espace de chargement est très grand et l'ouverture aussi
-la stabilité du vélo reste presque la même que quand tu es allège. La seule chose qui change, c'est lorsque tu accélère ou que tu freines.
-Plus facile à piloter dans le vent car c'est plus aérodynamique que les sacoches. Dans le vent des prairies, mon ami zizaguait avec c'est sacoche, c'était l'enfer pour lui.
-Inconvénient, dans les montées, j'étais vraiment plus lent que lui. Surement à cause du fait que j'avais 2 roues supplémentaires à faire tourner.

En gros ce sont mes impressions. Si j'avais à refaire ce voyage, je le referais avec le Burley. P-e avec le BOB si j'avais des roues solides, mais pas avec des sacoches.

Ce sont mes impressions, je n'ai pas roulé le BOB ni les sacoches, mais j'ai été en contact avec des gens qui en avait assez longtemps pour me faire une bonne opinion.

J'espère que mes commentaires d'éclaireront.

SébastienC
20/09/2006, 09h49
Ouais, merci.

Je ne trimbale pas grand'chose de spécial (tente solo, sac de couchage-matelas, gamelle, vêtements et bouffe) mais je veux être autonome. La raison pour laquelle j'aimerais éviter les sacoches (sauf au guidon) est de nature aérodynamique et je voudrais pouvoir aller faire quelques courtes randonnées et je ne me vois pas partir avec mes 5-6 sacoches pleins les bras! Un sac-au-sec muni de bretelles et sangles dans un Bob et le tour est joué: je pars en rando.

En ayant lu les discussion précédentes, je ne suis pas très enthousiaste à l'idée de voir mon vélo se mettre à vibrer à 50km/h et de casser les rayons de mes Roval! Je me demande si mon cadre en alu sera assez rigide pour bien assumer la traction et ne pas partir en vibration harmonique, avec les conséquences que ça pourrait avoir... En même temps, un cyclocross, c'est supposé être solide ça, non?

D'autres expériences quelqu'un?

MartinV
20/09/2006, 12h16
Moi je mets mes saccoches en avant et en arrière ainsi qu'un sac au sec de 20L et mon matelas de sol attachés au rack arrière avec des élastiques. Ce qui fitte pas: j'en ai pas besoin ;)

(...et je trouve même le luxe d'apporter ma pompe Joeblow. No hay problemas senor!! :D )

Je crois qu'un bob devrait davantage servir à délester le vélo plutôt que d'apporter plus de trucs... (ce que je finirais surement par faire.)

Michel Gagnon
21/09/2006, 00h16
Tilley a relevé deux discussions sur le sujet, DannyBoy96 a parlé de son expérience avec la Nomad. Pour compléter ce qui avait été écrit en 2004 et 2005, j'ai finalement acheté une remorque Nomad ce printemps pour remplacer ma remorque d'enfants qui avait déjà passablement d'usure. Et pour la première fois, j'ai utilisé une remorque dans le cadre d'un voyage cyclotouristique.

Au cours des années, j'avais voyagé :
– D'abord avec deux sacoches arrière et un sac de guidon, et parfois avec le sac de couchage attaché en broche à foin à l'avant. C'était à l'époque où les porte-bagages avant et les sacoches avant n'étaient pas disponibles.

– Puis avec quatre sacoches sur un vélo monoplace.

– Puis avec six sacoches sur un vélo monoplace et une 3e roue (3 fois), et six sacoches sur un tandem et une 3e roue (il manquait d'espace de rangement pour 3 personnes).

– Enfin cet été avec 4 sacoches sur le tandem, une 3e roue et une remorque à deux roues.

Je préfère de loin les sacoches sur un vélo à cadre rigide. Le Trek 520 me donne presque le même comportement avec et sans bagages. Par contre, avec le tandem et pis encore avec le tandem et la 3e roue, ma coéquipière est trop légère de sorte qu'il faut que je mette beaucoup de poids à l'arrière du tandem, presque rien à l'avant et absolument rien sur la 3e roue sinon le vélo n'est pas très stable. Dans ce cas, la remorque est donc très avantageuse.

Quant à ton vélo de cyclocross de Specialized, duquel s'agit-il ? Le moyeu arrière est-il à 130 ou 135 mm de largeur (tuyau : quel moyeu as-tu ?) ? La fourche est-elle en acier, en aluminium ou en carbone ? Quelle pointure chausses-tu ?

J'ai l'impression que ton vélo est assez rigide pour transporter quatre sacoches sans problème. Par contre, comme le cadre de cyclocross est plus court que le cadre de cyclotourisme, tu risques de devoir reculer à l'extrême les sacoches arrière. Avec un porte-bagages très rigide (ex.: Tubus Cargo) et des sacoches à crochets ajustables, ce ne sera pas un problème.

Par ailleurs, sur la liste Touring (http://bikelist.org), j'ai plus d'une fois lu des compte-rendus de groupes qui ont fait un long voyage aucours duquel ceux qui avaient des sacoches n'ont pas brisé de rayons tandis que ceux qui traînaient un BOB en ont brisé plusieurs. Compte tenu des efforts de torsion induits par le BOB, il n'apprécie pas les cadres feluettes ni les roues en parapluie.

SébastienC
21/09/2006, 21h24
Je continue de me renseigner de tous côtés et mon idée est de plus en plus claire.

Concernant les rayons de cassés, un gérant de boutique de vélo qui avait l'air pas mal au courant m'a dit que ce sont des rayons mal tendus qui cèdent losqu'on tire une remorque. Donc, avec des roues bien tendues et un cadre assez fort, il ne devrait pas arriver rien de fâcheux à tirer une remorque.

Ainsi, dans mon cas, je ne pense pas avoir de problème: mon Tricross comp est bien rodé, mes roues (Roval Classic Pavé) sont A-1 (j'ai eu l'occasion de les brasser généreusement dans le bois cet été ;) ) et mon cadre (alu) est vraiment solide. Pour Michel: au moyeu, le cadre est de 15cm de largeur (à l'extérieur).

Je crois donc de plus en plus que c'est de ce type de gréement que je vais équiper de ma monture. Donc ainsi: sac de guidon, matelas et tente sur le porte-bagage arrière et sac de couchage, doudounne, gamelle-brûleur, bouffe et vêtements dans un bon sac étanche (muni de bretelles amovibles pour la rando) dans le bob. Résultat escompté: un peu de poids sur le vélo donc une bonne maniabilité et un coefficient aérodynamique appréciable et une autonomie de déplacement simplifiée lorsque je quitte la route pour un brin de randonnée.

Michel Gagnon
23/09/2006, 01h24
J'ai regardé les spécifications sur le site de Specialized. La roue arrière à 24 rayons me fait peur, mais il faut dire que je suis habitué à rouler passablement chargé et avec une 3e roue. Par contre, le triangle arrière a l'air assez rigide pour bien tenir le coup. Je m'inquiéterais par contre plus sérieusement de l'absence de très petits développements. Disons que je ne monterais pas beaucoup de côtes avec 48-34 à l'avant et 11-25 derrière ! Je les monterais presque toutes à pied ou je finirais de scrapper mes genoux ! 34/25, cela donne un développement de 2,94 m. En voyage cet été, lorsque les enfants ont fait la grève, puis pendant 4 jours au retour avec un bon vent de face, j'ai souvent utilisé un développement d'à peu près 3 ou 3,1 m sur le plat.

SébastienC
25/09/2006, 04h57
En tout cas, on verra bien tout ça: je pars cette semaine.
Je ferai peut-être un petit résumé de mon épopée dans une couple de mois.
Merci à tous pour vos commentaires et suggestions.
Hasta pronto!
Seb

Michel Gagnon
27/09/2006, 08h50
Bon voyage !