PDA

Voir la version complète : Mont-Royal



=JF=
04/07/2005, 12h40
Pour ceux qui cherche l'entrainement de montagne en plein coeur de la ville, et bien regarder la grande crois et vous aurez votre réponce. pour les débutant en montagne autant que ceux qui font du DH le mont-royal est idéal... j'ai vu des piste de DH qui descendais encore plus a piques qu'a Bromont !!!! :D ya de quoi s'amuser pour tout le monde garentit et pour la route et bien monter par l'asphalte et vous serez pas décu moi je la monte 2 fois semaine et sa travaille les jambes !! ;)

Armband
08/07/2005, 14h23
Effectivement,

La montagne est amusante à rider. Cependant, la populace ne nous aimes pas dans les pistes et surtout les petits employés en t-shirt du Mont-Royal sont plutôt gossant. Je ne dis pas qu'ils ont tort, mais c'est comme ça...

=JF=
09/07/2005, 02h05
Moi j'en ai jamais croisé tu m,en apprend la surement que je descend trop vite pour les voir !!! :D

Grog
16/07/2005, 11h04
Ouain, je repensais à ça cette semaine à la lumière de ma plonge sur l'asphalte:

Je veux juste sensibiliser ceux qui font du vélo de montagne hors-sentier sur le Mont Royal aux conséquences de ce qu'ils font. Il y a déjà beaucoup d'érosion sur la montagne, ce qui explique les tas de roches et de gravier et de sable qui tombent sur la route mais aussi, en général, le déracinement d'arbres un peu partout à chaque fois qu'il y a un orage. Le vélo de montagne n'est certainement pas la seule cause, mais il est très clair que rouler hors-sentier crée davantage d'érosion et abîme davantage notre très beau parc sur la montagne.... Je sais qu'en Colombie-Britannique il y a plusieurs lieux de vélo de montagne qui sont devenus vraiment démolis à cause de ça. C'est pas juste pour vous faire ch*** que les employés sont "gossants".

Juste un petit rappel à saveur écologique et sécuritaire...

Armband
17/07/2005, 00h34
Ouain, je repensais à ça cette semaine à la lumière de ma plonge sur l'asphalte:

Je veux juste sensibiliser ceux qui font du vélo de montagne hors-sentier sur le Mont Royal aux conséquences de ce qu'ils font. Il y a déjà beaucoup d'érosion sur la montagne, ce qui explique les tas de roches et de gravier et de sable qui tombent sur la route mais aussi, en général, le déracinement d'arbres un peu partout à chaque fois qu'il y a un orage. Le vélo de montagne n'est certainement pas la seule cause, mais il est très clair que rouler hors-sentier crée davantage d'érosion et abîme davantage notre très beau parc sur la montagne.... Je sais qu'en Colombie-Britannique il y a plusieurs lieux de vélo de montagne qui sont devenus vraiment démolis à cause de ça. C'est pas juste pour vous faire ch*** que les employés sont "gossants".

Juste un petit rappel à saveur écologique et sécuritaire...

Je vais mettre quelque chose au clair: Tu as raison. Les vélos de montagne font de l'érosion et il y a des roches sur les routes. C'est d'ailleur ce qui me fait chier. Premièrement est-ce que les routes et les batisses sont écologique? La seule raison que tu trouves ton parc "beau" c'est parce qu'il est dans une ville. Ça me donne rien de chialler contre la colonisation, mais c'est pas les avertissements des employés qui me font chier, c'est le fait que nous sommes obligés d'avoir des gardes de parcs, forestiers... parce que nous avons tout décrisser le paysage. Ce qui se fait en Amérique du Sud on l'a fait il y a deux cents ans...

La prochaine affaire ça va être des caméras sur la montagne...

derf
16/06/2008, 17h48
La situation est un peu plus complexe que ça. Je suis un maniaque de vélo et je m'implique dans la protection du Mont-Royal. Avec l'arrivée des gros vélos de downhill et de freeride dans les 10 dernières années, l'érosion des sols a augmenté dans le Mont-Royal. Je le sais, je le fréquente depuis une quinzaine d'année et je connais très bien la montagne.

Les règlements disent qu'il est interdit de faire du vélo en dehors du chemin Olmsted et les employés doivent faire respecter le règlement. Ce règlement est là pour la protection des piétons et de la montagne.

Manifestement, le goût de faire du vélo est souvent plus fort que la responsabilité de respecter les règlements. Les Amis de la Montagne ont donc fait une étude dans la dernière année sur la pratique du vélo sur le Mont-Royal et les résultats ont été publiés le 16 avril dernier. Il reste à voir comment il sera possible de faire coexister la pratique du vélo et la protection de la montagne car il est impossible d'ignorer un ou l'autre et le statu quo ne mène nulle part. Il y a la possibilité d'aménager des sentiers sur la montagne ou ailleurs à Montréal, mais c'est à voir.

Michel Gagnon
16/06/2008, 23h51
Ça, c'est le même genre de débat que dans les parcs nationaux et provinciaux : un certain nombre d'écologistes purs et durs – qui se promènent d'ailleurs en chaloupes motorisées sur les lacs de ces parcs – qui veulent empêcher toute utilisation des parcs en vue de les préserver... sauf qu'alors peu de gens peuvent en jouir.

Une suggestion peut-être : pourquoi ne pas diviser la montagne en une dizaine de secteurs ? On ouvrirait un secteur différent à chaque année ; la rotation ferait en sorte que ce secteur aurait ensuite neuf ans pour récupérer.

shademaster
17/06/2008, 09h26
Une suggestion peut-être : pourquoi ne pas diviser la montagne en une dizaine de secteurs ? On ouvrirait un secteur différent à chaque année ; la rotation ferait en sorte que ce secteur aurait ensuite neuf ans pour récupérer.

Encore une fois, comment on pourrait empêcher ceux qui font du vélo de montagne d'aller dans ces autres sections qui sont déjà fermées? Vous allez surement dire qu'ils vont comprendre puisque c'est la seule manière qu'ils peuvent en faire mais certaines personnes ne font que penser à eux.

minimax
17/06/2008, 10h55
Une suggestion peut-être : pourquoi ne pas diviser la montagne en une dizaine de secteurs ? On ouvrirait un secteur différent à chaque année ; la rotation ferait en sorte que ce secteur aurait ensuite neuf ans pour récupérer.

Quand on parle d'érosion la "récupération" n'existe pas. Ce qui est fait est fait. Avec ce genre de solution on "ralenti" le processus. Néanmoins, si la brise solide de racine d'arbre est en cause, ça peut effectivement aider beaucoup au ralentissement de cet érosion.

Bon je suis jamais aller sur le mont royal, mais l'érosion je connais un peu.

derf
25/06/2008, 21h52
Encore une fois, comment on pourrait empêcher ceux qui font du vélo de montagne d'aller dans ces autres sections qui sont déjà fermées? Vous allez surement dire qu'ils vont comprendre puisque c'est la seule manière qu'ils peuvent en faire mais certaines personnes ne font que penser à eux.
Si des sentiers sont (bien) aménagés, les cyclistes auront plus tendance à les utiliser. Il y aura toujours des récalcitrants, mais beaucoup moins et donc moins d'érosion.

BigJay
07/08/2008, 11h26
Quand on parle d'érosion la "récupération" n'existe pas. Ce qui est fait est fait. Avec ce genre de solution on "ralenti" le processus. Néanmoins, si la brise solide de racine d'arbre est en cause, ça peut effectivement aider beaucoup au ralentissement de cet érosion.

En fait, oui, tu peux récupérer de l'érosion.

Il faut savoir que les vélos ne sont pas les principaux responsables de l'érosion sur le mont Royal. En effet, les vélos n'ont fait que suivre les chemins érant "aménager" par l'usage aléatoire des piétons au-travers du boisé. Il y a en effet tres peu de sentiers aménager sur la montagne. On a qu'a consulté la carte des sentiers qui est publié sur le site des Amis de la montagne.

Donc, l'érosion apparait lorsqu'il y a un court circuit qui se créer pour l'écoulement naturel de l'eau de pluie. Faut pas se leurer, le grand canyon que tout le monde admire est une "grosse batch" d'érosion pur et simple. Alors, les sentiers du mont Royal érode principalement parce que les piétons (contrairement aux vaches de paturage) recherchent des défis et prennent la plupart du temps le chemin le plus court pour se rendre en haut d'une pente... et tiens donc, l'eau utilise la même stratégie pour rejoindre le bas d'une pente...

Donc les responsables de la dégradation ne sont pas les vélos... mais bien ceux qui n'ont pas encadrés le développement de sentiers sur la montagne... Et surtout, j'ai toujours de la misere a entendre parler les "écologistes" que le vélo créer des dommage irréparables alors que:

1- Il y a une autoroute a deux voies dans les deux sens qui coupent le parc du mont Royal en deux

2- Il y a des stationnements grands comme plusieurs terrain de football qui dénaturalisent l'environnement naturel

3- Les établissements publics et privés ne font que gruger les espaces verts

Faites l'exercice d'ouvrir Google Earth et survoler la montagne... Est-ce que le vélo a un impact ou bien est-ce qu'on y voit principalement de l'asphalte? D'ou l'importance de prendre du recul et changer l'échelle de notre point de vue...

Bon, je pourrais continuer pendant des heures... J'ai travailler sur le projet avec les amis de la montagne et j'étais sur la table de concertation du mont Royal, j'étais aussi présent a la consultation publique du mois d'avril, j'ai collaborer a la réalisation d'un reportage pour Radio-Canada... bref, c'est un sujet qui me tiens énormément a coeur!

On y travaille fort depuis plus d'un an:
ADSVMQ :: Voir le sujet - Nouvelle: Statut du projet mont Royal (http://adsvmq.org/forum/viewtopic.php?t=4384)

Bonne Journée!
:)

Atom
30/03/2009, 22h27
... sans oublier les super coupes a blanc qu'ils ont fait dans le sous-bois dans les années 50...


Ya du nouveau sur le dossier ?